Châtenoy le Royal

Stephane Maitrot, directeur artistique de la Banda Desperados

Au terme de près de huit ans de collaboration, Stéphane Maitrot a décidé de prendre un autre cap professionnel en se formant au métier de Professeur de Musique à Lyon. Il a fait le point artistique de son action pour l’année écoulée.

Certes Stephane Maitrot n’est pas encore parti de la direction artistique de l’Harmonie Banda Desperados puisqu’il sera à la tête de cette formation connue et reconnue sur le territoire Bourguignon jusqu’à l’été 2019, comme l’a annoncé le président Laurent Balaguer lors de l’Assemblée générale statutaire de ce vendredi 12 octobre 2018.

Comme le veut l’ordre du jour, le directeur artistique a fait un point sur le travail effectué par les musiciens :
«  Nous avons aborder une autre façon de travailler avec un stage dans la saison. Il a été riche et nous a permis de voir autre chose. Nous avons également fourni un concert d’une belle intensité ainsi que des sorties, avec des difficultés de s’engager sur certaines prestations comme l’a indiqué le président. Même sans de petites prestations avec un petit effectif, nous avons fourni un bon travail collectif et individuel. » a tenu à souligner le chef pour cette année écoulée.

Puis venant à parler de l’année 2019, Stephane Maitrot a fait part et confirmer lors de cette assemblée générale de son départ pour l’été 2019. Nous lui avons demandé en aparté les raisons de ce départ : «  Ma situation d’intermittent ne convenait plus à ma vie personnelle d’aujourd’hui et j’ai souhaité faire une formation au professorat de musique à Lyon. Une formation qui m’apportera un contrat professionnel en CDI et donc plus de stabilité, mais je ne perdrais pas de vue la Banda Desperados. »

Revenant aux activités de 2019 de la Banda Desperados, pour Stephane Maitrot ce sera, dans un premier temps : « le concert annuel, sans le stage, sur un répertoire dans la continuité de ce que l’on a fait depuis deux ans. Le concert représente un peu notre finalité. Cette année nous aurons des morceaux qui iront dans la continuité et un aboutissement avec un lien pour nos prestations extérieures.
J’ai fait un choix judicieux afin de ne pas prendre trop de risque au regard de notre effectif. Il vaut mieux faire peu et faire mieux pour garder l’état d’esprit qui est le notre, au sein de la Banda Desperados, dans toutes les prestations que nous faisons. Surtout soyons prêts à vivre ce qui va se passer sur le Deuxième Festival Bodeg’Arts. »

Souhaitons une bonne route à Stéphane Maitrot dans son changement de vie. Nous aurons l’occasion de le revoir d’ici septembre 2019.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche