Châtenoy le Royal

Journée de la Déportation : se souvenir et surtout ne pas oublier.

La commune de Châtenoy-le-Royal a commémoré cette Journée Nationale de la Déportation en ayant conscience de sa liberté.

La France est sensée vivre dans la Paix, si l’on se refaire aux conflits qu’elle a subi au travers du 20e Siècle, entre autres. Des conflits armés engagent les forces militaires mais aussi la population civile. Et, comme de nombreux conflits, ceux-ci entrainent des actes de barbarie, de persécution, de déportation et la Guerre de 1939 - 1945 a entrainé en déportation et internement des hommes, des femmes et des enfants parce qu’ils étaient considérés comme des ennemis, des terroristes au regard de l’effroyable fascisme du nazisme.

« Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers.
Ils se croyaient des hommes, n’étaient plus que des nombres.
Ils s’appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel
Certains priant Jésus, Jehovah ou Vishnou
D’autres ne priaient pas, mais qu’importe le ciel
Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux. 
Ils étaient vingt et cent.»
Extrait de Nuit et Brouillard (Jean Ferrat)

Alors que le Peuple Libre de France se retrouve devant ses Monuments aux Morts, symbole fort du Souvenir de ceux et celles qui sont Morts pour la France Libre, morts pour leurs convictions, leurs croyances, une telle commémoration a un sens profond. Se souvenir pour commémorer ces instants dramatiques mais aussi et surtout pour ne pas oublier que la Liberté d’aujourd’hui est le fait de leur sacrifice d’hier.

Dans quelques jours, le dimanche 26 amis 2019, se dérouleront les élections européennes afin de désigner un nouveau Parlement Européen. Mesurons le chemin parcouru en se souvenant de cette Europe déchirée d’hier, reconstruite aujourd’hui se doit de rester une Europe unie pour conserver la paix de demain. C’est sans doute le meilleur hommage à rendre à toutes les victimes et héros qui ont laissé leurs vies en déportation.

Châtenoy-le-Royal s’est souvenu, ce dimanche 28 avril 2019, en se recueillant solennellement autour de son maire Vincent Bergeret; de Madame le Sénateur de Saône-et-Loire, Marie Mercier; de Madame la Vice Présidente du Conseil Départemental, Isabelle Dechaume; mais aussi de représentants du clergé, de la Gendarmerie, d’élus du Conseil Municipal et de présidents d’associations châtenoyennes. Un instant solennel souligné avec la musique donnée par l’Harmonie-Banda Municipale.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche