Football Club Chalon

2ème tour de Coupe Gambardella : FC Chalon- Cluny, les chalonnais se qualifient dans la douleur 2 buts à 1

Tout s’est joué en 1ère mi-temps !

Ce samedi, à 15 heures 30, le F.C Chalon recevait en Coupe Gambardella sur son terrain mythique (Jean Pierre Adams) l’U.S Cluny. Les chalonnais qui restaient sur une défaite à domicile en championnat contre Montceau-les-Mines, comptaient bien se refaire une petite santé en Coupe. Mais c’est une belle petite équipe de Cluny qui s’est présentée à Chalon, jouant sans complexe et qui n’a pas su concrétiser un écart de but qui lui a été fatal. On peu toutefois féliciter les chalonnais d’être revenue au score pour l’emporter dans une rencontre très équilibrée entre les deux équipes.

Résumé de la rencontre 

Affluence : 250 personnes   Terrain : Pelouse   Conditions : Bonnes   Temps : Ensoleillée

Très bon arbitrage de monsieur  Sébastien  Gobérot  assisté de messieurs Chaignay et Cosson, Délégué  Patrick Metnop

Buteurs : Sangaré (40’), Fichet (42’) pour Chalon et Banbanza (18’) pour Cluny

Changements pour le FC Chalon : Habdou par Sangaré (32’) ,Lauvernay par Petit (45’)

Changements pour  Cluny : Thomas par Myard (45’), Givry par Morel (68’)

Avertissement pour FC Chalon : Fichet (44’)

Carton blanc pour FC Chalon : Provence (74’)

Résumé de la 1ère période

Les chalonnais  rentrent dans le match le pied au plancher et créent une pression régulière occasionnant une succession de corners sans toutefois concrétiser quelques situations chaudes devant le but de Viola le portier clunysois. Comme sur cette action menée côté gauche par  Habdou qui déborde son vis-à-vis pour un centre repris par Roze, ballon qui passe juste à côté du poteau gauche de Viola (9’). C’est ensuite Cluny qui réagit sur coup-franc excentré côté gauche tiré rentant par Thomas dans une forêt de joueurs mais bien capté en deux temps par Jaoud la gardien chalonnais. C’est ensuite Chaussin qui apporte un surnombre en attaque pour déborder sur son aile droite et adresser un centre repris acrobatiquement d’une bicyclette arrière par Roze, mais le ballon fuit le cadre clunysois (15’). Chalon est tout prêt d’ouvrir la marque sur un centre contré qui devient une balle en cloche reprise de volée par Roze qui voit son ballon aller mourir sur la base du poteau gauche de Viola complètement battu, mais ballon qui revient en jeu au plus grand soulagement du gardien (17’). Cluny reste toujours dangereux dans les contres, comme sur cette action et la montée de Poncet qui adresse un centre millimétré sur Viala dont la reprise de volée est repoussée d’une belle parade par Jaoud, mais Banbanza a bien suivi l’action et concrétise victorieusement d’un tir tendu à ras de terre dans les 6 mètres (FC Chalon 0 – Cluny 1, 18’). Chalon est abasourdi, et sur une nouvelle faute de Chaussin sur Guillaux, le coup franc tiré rentrant par Givry est tout prêt de faire mouche dans les buts chalonnais (24’). Vuillot réveille les siens en milieu de terrain en adressant une passe en profondeur à Roze qui fait un festival de drible, ridiculise le gardien adverse mais écrase trop sa frappe alors que le but était vide (27’).Chalon balbutie son football une nouvelle fois quand Simon après s’être joué de son adversaire envoie une frappe en cloche dans la surface captée par Viola dans un premier temps mais qui relâche son ballon dans les pieds de Roze seul devant le but vide mais qui tergiverse (30’). Chalon va avoir chaud une nouvelle fois, quand Banbanza devance la sortie de Jaoud, récupére le ballon excentré côté gauche et envoie une frappe dans le but vide, ballon qui passe au dessus de la transversale (35’). Cluny qui est tout prêt de marquer une seconde fois quand Viala fait un festival de drible dans la défense chalonnais et adresse un centre au deuxième poteau à Banbanza seul face au but vide mais ce dernier tergiverse et oublie de tirer (41’). La folie chalonnaise arrive sur le contre et sur un premier exploit personnel de Sangaré qui va littéralement enfumé Poncet prendre toute la défense de Cluny de vitesse et se présenter seul devant Viola qu’il crucifie d’un tir à ras de terre dans le petit filet opposé, FC Chalon 1 – Cluny 1, (40’). Les chalonnais respirent mieux et vont creuser l’écart juste avant la mi-temps sur un corner joué à deux, Fichet excentré côté droit des but de Viola ajuste un missile qui prend directement le chemin du petit filet opposé FC Chalon 2 - Cluny 1 (42’).

La mi-temps est sifflée sur le score de 2 à 1 en faveur des chalonnais

Résumé de la deuxième mi-temps

Les chalonnais reviennent avec de l’envie en deuxième mi-temps, car ils effectuent un pressing sur les but de Viola comme cette frappe de Roze des 20 mètres qui passe juste au-dessus de la barre (48’).C’est ensuite Simon qui déborde sur son aile gauche en effectuant un festival de dribles pour servir un caviar à Fichet démarqué dont la frappe est stoppée d’une super parade par Viola (51’). Cluny réagit une première fois quand sur une passe en profondeur Viala voit son tir croisé passer juste à côté des buts chalonnais (57’). Nouveau coup de chaud dans le dos des chalonnais quand dans un cafouillage consécutif à un corner et une succession de frappes contrées le ballon est dégagé in-extrémis par Provence (66’).Chalon est tout prêt de creuser l’écart sur un nouvel exploit de Fichet qui enrhume trois défenseurs Clunysois et décoche une frappe puissante à mi-hauteur stoppée d’une belle parade par le portier visiteur (67’). Arrêt de la partie pour hydrations des joueurs décidé par l’arbitre (68’). Cluny pousse comme sur ce coup-franc excentré côté droit tiré à ras de terre et repris de volée par Wken mais bien stoppé par Jaoud aux aguets (75’). C’est encore Morel qui récupère un ballon dans les pieds chalonnais pour décocher une frappe puissante bien stoppée par Jaoud (76’). Suite au carton blanc adressé à Provence, les clunysois en supériorité numérique vont pousser mais confondre vitesse et précipitation ainsi que des maladresses dans la dernière passe, la dernière action interviendra quand Viala croit avoir fait le plus dur en éliminant deux défenseurs mais au moment de tirer il sera contré par Métrop revenu en toute hâte (85’). La dernière action de ce match reviendra à Fichet qui récupérera le ballon suite à une action de Konate, mais sa frappe sera trop élevée pour inquiéter Viola (90’).    

L’arbitre laissera les arrêts de jeu et sifflera la fin du match sur la victoire chalonnaise 2 buts à 1 (94’).

Sur ce match, côté chalonnais, on retiendra la prestation de Jaoud le gardien chalonnais qui a fait son boulot, Simon qui  n’hésite pas à amener le surnombre sur son aile gauche et Provence impérial en défense centrale. Très bonne prestation de Vuillot très combatif, Konaté qui créé toujours le danger dans la défense adverse, Roze très bon avant centre qui doit peaufiner ses finitions. Mais il y a deux joueurs à féliciter côté chalonnais, sur ce match, c’est d’abord Sangaré qui a de réelles possibilités et qui a remis ses coéquipiers dans le match par un beau but égalisateur et l’infatigable Fichet au four et au moulin, opportuniste et buteur à la fois.

Côté Cluny, on retiendra les bonnes prestations de Guillaux, Thomas, Viala, Banbanza, la bonne rentrée de Morel et le gardien Viola auteur de belles parades.

Réaction de Samuel Belorgey, entraîneur du FC Chalon : « On retiendra juste le résultat. On passe encore une fois de justesse. On n’a pas mis tous les ingrédients que nous travaillons à l’entrainement comme l’agressivité, le pressing… Je félicite mes joueurs néanmoins d’être revenu  au score. Nous sommes dans la création d’un groupe qui prend forme. Les joueurs doivent comprendre que les victoires, elles ne viennent pas toutes seules et qu’il faut continuer de travailler aux entraînements comme sur le terrain ».

Réaction de Stéphane Givry, entraîneur de l’U.S Cluny : « On n’a fait une très bonne première mi-temps avec la possibilité de mettre 2 à 0 aux chalonnais. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs sur la deuxième mi-temps car ils ont essayé. Maintenant l’équipe de Chalon est une très bonne équipe et les chalonnais ont eu plusieurs fois la possibilité de creuser l’écart et sans les exploits de notre gardien le match aurait été plié. C’est un résultat logique même si… ».  

Photoreportage info-chalon.Com   

 

 

 

     

Météo locale

Recherche

Mode et beauté