Givry

Une vague bleue pour la dernière randonnée du Rêve de Marie

Randonnée pluvieuse, mais randonnée heureuse. Ce dimanche, 3634 personnes avaient revêtu leur t-shirt bleu pour effectuer 3, 6, 12 ou 20 kilomètres. Une marche dans les hauteurs de Givry avec un seul but : récolter des fonds pour la recherche en cancérologie pédiatrique. Un retour en images sur info-chalon.com.

« Nous aimons bien faire du sport et participer aux manifestations locales », assurent les membres d’un club d’athlétisme chalonnais. Venus en nombre ce dimanche 8 septembre pour « passer un bon moment », ils sont aussi là pour « la cause », celle qui fait de la randonnée un rendez-vous pour la lutte contre les cancers des enfants. Idem pour Laurence Claudon, 54 ans, que rien n’effraie pas même la pluie. « Les cancers des enfants ne devraient même pas exister, s’indigne-t-elle. Alors j’ai choisi de venir ! La pluie, ce n’est pas grave, c’est rien par rapport au reste ! »

En 2016, Marie, la fille de Sylvie et Didier Garopin, s’est envolée à 16 ans, emportée par un lymphome. Depuis, cela fait trois ans qu’ils se battent pour réaliser son rêve, celui de ne plus voir d’enfants mourir d’un cancer, en organisant entre autres, une randonnée à Givry.

« On est dans la mémoire mais cela reste une journée heureuse »

Dès 8 heures, des centaines de marcheurs ont envahi le parc Oppenheim de Givry. Familles, amis, associations, clubs de sport et même entreprises se sont passés le mot. C’est le cas de Stéphane et Angélique Lassarat, de Sennecey-le-Grand, ici pour les 12 kilomètres grâce à Amazon : « Cela fait deux ans qu’Amazon est engagé dans Septembre en or, assure Jessica Decolomb, assistante de direction dans l’entreprise. Nous avons entendu parler de l’association et avons décidé de prendre en charge les inscriptions de nos employés. Avec 18 personnes, nous allons rapporter 180 euros au Rêve de Marie !»

Pour la première fois, la ville de Chalon s’est même engagée dans ce mois dédié aux cancers des enfants. « Chalon est partenaire de Septembre en or. Nous avons illuminé des monuments de cette couleur », informe Gilles Platret, le maire. S’il n’a pas chaussé ses baskets, il s’est déplacé par « amitié et soutien. C’est un signe d’engagement. La maladie des enfants reste un tabou à briser et il faut faire prendre conscience de la nécessité des traitements spécifiques. Ce qui veut dire aider la recherche. »

D’autres sont là pour la troisième année et ne rateraient ce rendez-vous pour rien au monde. « Cela devient une tradition. C’est important d’être là pour Marie », affirme Shirley Gaudillere, membre du Givry Starlett Club, groupe de danse dans lequel évoluait Marie Garopin. Esther Vachet, danseuse également, abonde : « Cela impacte les gens. Nous sommes dans la mémoire mais cela reste une journée heureuse ! »

D’ailleurs, les stands de dessins, pop-corn et maquillage ont ravi les plus petits avant que tous ne s’émerveillent devant un lâcher de bulles et un défilé de super-héros, clôture de ce bel événement.

Deux spectacles et un road-trip Chalon-Madrid

Les deux premières éditions ont déjà permis de financer des soins de sophrologie et de réflexologie en réanimation pédiatrique à Lyon, ainsi que l’achat partagé d’un masque et d’un ordinateur pour offrir des séances de réalité virtuelle aux adolescents hospitalisés. 80 000 euros qui ont aussi permis l’embauche d’une ingénieure qui étudie les cellules cancéreuses si spécifiques des enfants au laboratoire du chercheur Mathieu Gabut. Cette année, les fonds récoltés contribueront toujours à fournir des soins en sophrologie et réflexologie et à faire évoluer la recherche effectuée par l’équipe de Mathieu Gabut. Nouveauté : une partie de l’argent bénéficiera aux enfants hospitalisés à Chalon.

Et s’il s’agit de la dernière randonnée, Sylvie Garopin le promet : « c’est un nouveau début ». Au programme ?  Deux spectacles, l’un le 19 Octobre 2019 à Givry avec la troupe des menteurs et l’autre le 8 février 2020 au Port Nord à Chalon « En Enfancie » dont les profits seront intégralement reversés à l’association Le Rêve de Marie. Didier Garopin et son fils Alexis effectueront également un road-trip en vélo de Chalon à Madrid avec pour objectif de sensibiliser ceux qu’ils croiseront sur leur route aux cancers pédiatriques. 

« Je suis un peu triste que ce soit la dernière randonnée, s’émeut l’organisatrice. Je pense et j’espère que Marie est fière de nous et de ce qu’on fait pour les enfants. Le comportement de certains viticulteurs qui n’ont pas accepté notre présence m’a déçu. Nous ne faisons pas cela pour nous. Mais je reste satisfaite de cette journée, rien n’a arrêté les gens, cela fait plaisir ! »

Marylou Czaplicki

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche