Lux

A Lux, les Gilets Jaunes ont tenu leur 2e assemblée générale

Une assemblée générale regroupant de nombreux Giles Jaunes s'est déroulée lundi soir à la salle des fêtes de Lux. Le retour d'info-chalon.com.

Conviés en assemblée générale, les Gilets Jaunes du Chalonnais restent mobilisés et déterminés. 

Pas d’essoufflement du mouvement dans le Chalonnais

Cette réunion s'est déroulée à 20h, à la salle polyvalente Georges Dumont, mise gracieusement à la disponibilité par la mairie de Lux. Il s'agit de la deuxième assemblée générale organisée par les Gilets Jaunes à la salle des fêtes de Lux, située rue Lucien Jarrot, depuis le lancement du mouvement. Les organisateurs comptent en organiser tous les quinze jours afin de décider des actions et tenir informés les militants. Signe indéniable d'une détermination sans faille, cette organisation prouve également qu'il n'y a pas d'essouflement du mouvement dans le Chalonnais.

Toutefois, les organisateurs de l'assemblée générale, par le biais d'une délégation, nous ont notifié du refus de toute présence de la presse. N'ayant pu pleinement faire notre travail, nous sommes dans l'impossibilité de vous communiquer la moindre information sur le contenu de cette réunion ni même le nombre réel de participants dans une salle avec une capacité maximale de 150 personnes assises.

Il s'agissait d'une réunion interne où seuls les Gilets jaunes sont invités.

Comprenant et prenant acte de la décision des organisateurs, Info-Chalon espère un futur communiqué de la part du mouvement.

Lux, symbole de la lutte des Gilets Jaunes dans le Chalonnais

Deux mois après le début de la mobilisation,  ce rond-point aux allures de camp de base est l’un des symboles de la lutte menée par les Gilets Jaunes jaunes dans le Chalonnais. Le groupe a construit une cabane afin de permettre aux personnes présentes sur le rond-point et de disposer d’un abri, à côté un feu de camp est entretenu par les militants, surtout en cette période hivernale. Un froid qui n'entame aucunement le moral des troupes.

En plus de la chaleur du feu, les Gilets jaunes en faction sur le rond-point se motivent mutuellement, un des meneurs, mobilisant les troupes, les comparant à «des vrais soldats», leur demandant d'être irréprochables et d'avoir une attitude exemplaire, avant d'annoncer le départ pour l'assemblée générale, à l'instar des autres groupes de Gilets Jaunes, notamment celui du parking de Babou, lequel semblait désert à l'heure de la réunion.

Plus qu'un point de résistance où flottent les drapeaux français et bourguignons, le rond-point de Droux est aussi un lieu d’échange et de discussions, où l’on peut venir s’informer sur le mouvement. 

Il y a par exemple, Jérôme, surnommé "Tonton", originaire de Tournus, et sa bonhommie qui ne cache pas sa défiance vis-à-vis du gouvernement, selon lui, «décidé à diviser le mouvement». 

«Nous voulons faire avancer les choses dans un état d’esprit très pacifiste», nous dit Jacques, 47ans, simple sympathisant à la cause, venu aux nouvelles et habitant une commune avoisinante.

Montant la garde, ceux qui sont restés sur le rond-point de Droux, attendent les directives et les actions à mener.

On l’aura compris, pour les Gilets Jaunes du Chalonnais, la mobilisation va encore se poursuivre dans les semaines à venir et ce jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction. Si pour l'heure, malheureusement, aucune information n'a filtrée, sachez que dans une quinzaine de jours, ils organiseront une nouvelle assemblée générale à laquelle info-Chalon espère assister afin, chères lectrices et lecteurs,  de vous rendre compte de la situation.

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche