Lux

Le 1er septembre, les vieilles mécaniques ont été mises à l'honneur à Lux.

Lors de ce 5ème rassemblement, les véhicules agricoles et les automobiles d’autrefois ont fait le bonheur des amateurs !

 "Les Vieux Pistons Chalonnais" ont exposé des engins d’antan dans un pré au bord du lac du Noiron. Cette association, créée en 2010 par quatre passionnés, récupère et rénove d'anciennes machines pour les présenter dans des expositions. Elle met en valeur du matériel agricole, industriel, routier, militaire mais aussi des travaux publics. Le club explique ses objectifs sur son site web (www.vpc-71.fr ). Actuellement, il regroupe une cinquantaine de membres très motivés.

À 10 heures, les nombreux exposants avaient déjà installé diverses machines de plus de 40 ans. Ils ont notamment exhibé 240 tracteurs dont quatre modèles sont américains : deux Titans, un Rumely et un Semion. Le public a même vu circuler une routière Verlhiac, destinée à l’origine à transporter les récoltes. Mais dimanche, ce modèle miniature servait à promener des enfants assis dans un tonneau aménagé.

Les visiteurs ont vu des motoculteurs de diverses époques.                                                                                       Avec joie, ils ont découvert 120 voitures anciennes stationnées autour du lac. Les férus de mécanique n’hésitaient pas à ouvrir les capots pour examiner les moteurs. Certains semblaient plus motivés par les motos et les divers cycles.


La voiture amphibie a attiré beaucoup de monde. Tous étaient surpris de voir ce véhicule militaire se déplacer sur le lac. 

Des démonstrations ont piqué la curiosité du public.  Quelques hommes actionnaient une égreneuse de maïs. Ils plaçaient les panouilles dans un grand engin jaune pour récupérer ensuite les graines.                                                          L’exposition a rappelé l'importance du travail des animaux dans les activités agricoles d’antan. Ainsi une paire de bœufs, liés par un joug, était guidée par deux hommes. Un peu plus loin, des chiens de troupeau encadraient des moutons et des oies. Les objets utilisés dans la vie rurale n’ont pas été oubliés. Deux personnes utilisaient la saboterie à vapeur pour façonner la forme globale du sabot puis pour la creuser. Un couple de vanniers démontrait leur savoir-faire en confectionnant notamment des paniers.

Denis Sandona a prouvé que l’art concerne aussi le monde rural. Les visiteurs, ébahis, ont pu constater l’exceptionnelle dextérité de ce sculpteur à la tronçonneuse. En peu de temps, il a réalisé un magnifique tracteur, surprenant dans ses détails. Ce fils de bûcheron détient   le record du monde de la plus petite sculpture. 


Les visiteurs ont pu étancher leur soif dans les buvettes et se restaurer sur place. Ils ont beaucoup apprécié la prestation du Groupe bressan de Romenay, qui a repris ses activités depuis 2013. Ces artistes ont présenté des musiques et des danses en costume du passé. Eux aussi, ils ont fait connaître un patrimoine culturel.

Une cinquantaine de bénévoles ont participé à cette manifestation très bien organisée. Les nombreux visiteurs ont beaucoup aimé l’ambiance populaire et familiale de cette exposition. 


Les nostalgiques des vieilles mécaniques ont donc passé une excellente journée ! 

P.REGENET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche