Nord de l'agglomération

D'ici 2021, un parc photovoltaïque de plus de 5 hectares sur la commune de Fragnes-La Loyère

La présentation s'est déroulée ce mardi soir devant quelques dizaines de personnes en présence des représentants de la société Luxel.

L'honneur est revenu à Alain Gaudray, maire de la commune, qui a rappelé l'enjeu d'un recours au photovoltaïque alors même que le Grand Chalon est très en retard sur la production d'énergie sur son territoire. Des propos corroborés par Landry Léonard, Vice-Président du Grand Chalon en charge de l'innovation environnementale, qui a rappelé volonté du Grand Chalon de produire 8 fois plus d'énergie qu'aujourd'hui. Depuis deux ans, le Grand Chalon a entamé une démarche vis à vis des opérateurs afin de cibler des terrains susceptibles d'accueillir une centrale photovoltaïque au sol, sans empiéter sur des terrains susceptibles d'accueillir des activités agricoles. 

Le choix du terrain s'est porté sur une surface traversée par une canalisation de gaz qui empêche tout autre aménagement. Cerise sur le gâteau pour les défenseurs environnementaux, l'implantation d'une telle structure se fera sans recours à la bétonisation en dehors d'une petite surface d'une centaine de mètre carrés accueillant la partie technique. 

"Un parc qui va faire rayonner la commune"

Alain Gaudray s'est amusé à jouer le mot en présentant le projet qui permettra à la commune de recueillir en retombée fiscale quelques 32 000 euros. "Anecdotique sur 20 ans mais c'est toujours ça !". Côté investissement, l'investissement de 3,4 millions est exclusivement porté par l'entreprise française Luxel, implantée du côté de Montpellier. Un appel au financement participatif sera lancé à hauteur de 15  à 30 % du projet. 

Interrogé par la salle avec quelques 70 participants, Jean-Baptiste Buignet, Directeur des études développement Luxel a souligné la présence de 64 centrales construites ces dernières années et de plusieurs projets en cours en Bourgogne-Franche Comté dont 5 en Saône et Loire. Sur la question de l'espérance de vie des panneaux solaires, construits en France par une filiale de Total, le représentant de Luxel a assuré la population que la technologie est éprouvée pour une période de 25 à 30 ans. 

La production de la centrale permettra d'éviter de produire l'équivalent de 1730 tonnes de CO2. Le site devrait entrer en fonction en 2021 et produira l'équivalent énergétique de la consommation de 4500 foyers. 

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche