Châtenoy le Royal

Sport, handicap ou mieux vivre ensemble dans la compréhension

Le Challenge Hand Mix Cité a montré qu’il était une ouverture et une prise de conscience des jeunes d’inter-structures face au handicap autour d’un vrai défi.

Quelle belle et bonne idée ont concocté les animateurs des structures jeunes de Saône et Loire, que ce soit Léogadie, animatrice de l’Ensemble Royal jeunes de Châtenoy-le-Royal ou encore Kamel, éducateur spécialisé au sein de l’Association des Paralysés de France (APF).

Durant toute la journée de ce dernier mercredi 11 avril 2018, il a été proposé aux jeunes des structures de St Martin-en-Bresse, St Rémy, St Vallier, Champforgeuil, Fragnes et Châtenoy-le-Royal, de participer activement à des ateliers jeux et à une compétition de basket-fauteuil. Des jeunes valides qui ont été mis en situation de handicap pour cette journée pas comme les autres.

Une sensibilisation avec un sens bien réfléchi. Outre le fait de pratiquer des disciplines adaptées comme le tir à l’arc, la sarbacane, la Boccia (bowling avec goulotte) ou encore de la cible pendulaire, des disciplines étudiées pour le monde du handicap, il y a avait aussi un message, en direction des jeunes certes mais aussi, en concertation entre partenaires comme l’APF, la CAF, de faire comprendre aux Pouvoirs publics que le handicap avait sa place dans les activités des structures offertes aux jeunes dans les cités, d’ou Handi Mix Cité !
Le matin les ateliers ont permis une approche pour les jeunes et l’après-midi une mise en condition avec le Tournoi de basket-fauteuil avec le soutien technique de trois sportifs handicapés de l’Elan basket fauteuil.

Autre preuve de réussite sportive, la présence de Cedric Fèvre, tireur paralympique, médaillé d’or à Londres en 2012 et membre de l’équipe de France à Rio en 2016, lequel continue à s’entrainer au sein de la STEP à Chalon, pour accrocher sa qualification pour les prochains jeux en passant en priorité par les Championnats du monde.
Sans oublier les encadrants du Ring Olympique Chalonnais, que préside Saïd animateur à ERJ Châtenoy-le-Royal, lesquels ont donnés quelques bases initiatiques de boxe.

On le voit tout cet ensemble d’actions a permis de mieux comprendre, et surtout mieux se comprendre entre valides et handicapés. Sans culture des différences, tout simplement avec une volonté de mieux vivre ensemble. Le sport fait partie de cette « intégration » nécessaire à une meilleure compréhension.

Un projet salué sur place par la municipalité châtenoyenne en la personne de Roland Bertin, premier adjoint et représentant le maire. Il était accompagné d’Henri Lombard, adjoint aux sports et du délégué aux sports, Alain Bernard. L’occasion pour les organisateurs de bien faire comprendre que : « ce qui se fait aujourd’hui doit pouvoir se faire toute l’année ». dont acte afin de permettre ceci dans toutes les structures jeunes du département de Saône-et-Loire.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche