TRIBUNAL DE CHALON - Il avait cambriolé un salon de coiffure et une société de pompes funèbres

« C’était cinq heures du matin, j’sortais de boîte, j’avais trop bu. J’ai cassé la vitre, je suis rentré dedans, j’ai pris le matériel. » Que voulait-il en faire ? « Rien du tout. »

lire l'article sur Montceau News

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche