Côte chalonnnaise

Au coeur de la champignonnière de la Côte chalonnaise

Manuel Dufour, figure bien connue sur Chalon sur saône et ses environs, s'est installé à Culles les Roches depuis la fin d'année 2019. Rencontre pour info-chalon.com.

Ce Chaumontais d'origine, s'est installé depuis de nombreuses années sur la région chalonnaise, et amoureux des champignons, c'est finalement le destin qui devait le pousser à s'installer à son compte en tant que myciculteur. Une rencontre fortuite l'emmène sur son futur terrain de jeu, au coeur du tunnel ferroviaire qui passe sous les collines de Culles les Roches, un tunnel désaffecté  du ferroviaire au sein duquel une association de quatre myciculteurs trouve son épanouissement personnel. Entraide, échanges professionnels et développement de leurs activités respectives sont au coeur de cette association de l'Arche des Lutins, vraiment pas comme les autres. 

Pleurottes et autres shitaké commençent à donner pour Manuel Dufour, vrai autodidacte sur le sujet et dont la seule passion lui a permis de très vite trouver sa voie. Son premier marché de vente, Manuel va le faire juste avant le confinement avec notamment deux fois sur le marché de Chalon sur Saône avec ses pleurottes qui auront marqué les esprits, au regard de la qualité proposée. 

Des champignons pas arrosés ni traités

S'appuyant sur une culture ancestrale et qui a fait ses preuves depuis longtemps, Manuel Dufour est à cheval sur la manière de produire. Pas encore labellisé bio, il s'en approche totalement dans l'esprit au point que le label ne devrait être qu'une formalité sous peu. En élevant ses champignons sous le tunnel ferroviaire, il bénéficie d'un température quasi stable toute l'année oscillant entre 13 et 14°c mais aussi et surtout d'une humidité constante. Autour d'atouts qui lui permettent de se dispenser de toute arrosage. Un atout majeur qui permet à ses champignons ne pas "rendre de l"eau" à la cuisson. "J'insiste pour n'insérer aucune molécule chimique dans ma culture, c'est un principe de base" souligne le myciculteur. 

Des essais de champignons de Paris et aussi de morilles

Le myciculteur de la Côte Chalonnaise poursuit ses recherches d'innovations et n'hésite pas à se lancer dans des tentatives de cultures de champignons de Paris et même de morilles. Une culture de morille en tunnel pourrait même s'avérer une première si les essais devaient se concrétiser. 

Invitation à découvrir l'antre ! 

A celles et ceux désireux de découvrir ce lieu atypique, Manuel Dufour répond par l'affirmatif en fonction de ses disponibilités. Alors n'hésitez pas à le solliciter au 06 77 36 73 93

En terme de commercialisatin, les Shitaké sont vendus à 1,50 euros les 100g et les pleurottes grises à 1,25 euros les 100g.  [email protected] 

Il est présent sur les marchés de Saint Gengoux le natonal le mardi, le mercredi à Chalon sur Saône, le jeudi en alternance à Givry et Genouilly, le vendredi à Saint Bonnet de Joux, le samedi une fois sur deux à Joncy et l'autre à Chaumont en Haute-Marne. Le vendredi après-midi tous les 15 jours, vous pourrez l'apercevoir sur le marché du Mont Saint Vincent. 

Pour celles et ceux qui veulent acheter directement à la maison, il vous donne rendez-vous le lundi de 17h à 19h route de la Guye à Culles les Roches à la sortie du village, le long de la route. La vente s'adresse aussi bien aux particuliers comme aux professionnels de la restauration,  l'occasion de soutenir une filière locale, 100 % made in Saône et Loire. 

Laurent Guillaumé

Photos Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche