Chalon sur Saône

Les salariés d'Amcor Flexibles Capsules en grève pour une prime COVID-19 décente

Le syndicat CGT Amcor Capsules a lancé un appel à la grève. Un rassemblement était prévu aujourd'hui à l'entrée du site Chalonnais du spécialiste de la conception et fabrication de capsules, Rue Paul Sabatier. En cause, un désaccord avec la direction sur la prime exceptionnelle COVID-19 et la non-reconnaissance des salariés. Plus de détails avec Info Chalon.

Pendant la réunion du Comité Social Économique Central, qui s'est déroulée à Chalon-sur-Saône, en visioconférence, le 11 juin dernier, les organisations syndicales ont posé une question, à l'ordre du jour, concernant une prime COVID-19.


En effet, les salariés du spécialiste de la conception et fabrication de capsules, Amcor Flexibles Capsules, réclament «à juste titre» une prime de reconnaissance pour cette période suite aux efforts collectifs de ces derniers (renfort d'équipes, changement de planning, reports des congés payés et RTT, télétravail) et surtout «la prise de risque à travailler sur le site sans mesure sanitaire au début du confinement, sans oublier aussi l'impact sur les intéressements techniques et financiers».


La direction de la division Capsules d'Amcor avait alors répondu que «ce n'était pas le moment», mais qu'elle donnerait sa réponse, une fois la crise sanitaire passée voire «fin de l'été».


Une décision qui sera prise au niveau mondial (AFMEA).


Après une annonce, le 18 juin, et le discours de remerciement, le 23 juin, le syndicat CGT Amcor Capsule de Chalon-sur-Saône a consulté les salariés, lors d'une réunion d'information du personnel, le 2 juillet, sur le ressenti sur la prime «complément d'intéressement technique et financier», à savoir 200 euros but sur l'année, de juillet 2019 à juillet 2020, donc 50 euros brut sur la période COVID-19.


«Notre sécurité et notre santéne valent pas plus à leurs yeux!», s'insurge l'organisation syndicale.


«Pas de masques depuis le début du confinement jusqu'à fin avril 2020 et de formations d'intérimaires, on multiplie le travail à deux, normal???», poursuit la CGT Amcor Capsules.


Sans réponse «sérieuse», depuis, de la part de la direction, pour négocier cette prime COVID-19, à hauteur de leur attente, la majorité des salariés se sont exprimé favorablement pour un piquet de grève de 1 heure, qui sera effectué sur le poste du matin, de 11 heures à 12 heures, et d'après-midi, entre 16 heures et 17 heures, en fin de poste pour la nuit, à partir de lundi 6 juillet, tout en continuant le mouvement de grève, de 1 heure à 8 heures, du lundi à dimanche.


Le but étant d'obtenir une négociation sur cette prime pour la période de confinement.


Ainsi, ce jeudi, de 11 heures à 12 heures, ils étaient une 30aine de salariés en grève devant le site Chalonnais d'Amcor Flexibles Capsules, Rue Paul Sabatier.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche