Ce week-end, l'Entente Chalonnaise d'Athlétisme organise les Championnats de France Masters d'Athlétisme au Stade Léo Lagrange

Ce week-end, Chalon-sur-Saône sera la ville hôte des championnats de France Masters d’athlétisme. Réservées aux plus de 35 ans, ces compétitions sur piste seront organisées par l'Entente Chalonnaise d'Athlétisme et devrait attirer du monde. Plus de détails avec Info Chalon.

Temps fort de la rentrée de l'Entente Chalonnaise d'Athlétisme (ECA), les Championnats de France Masters d'athlétisme se dérouleront ce week-end, samedi 10 et dimanche 11 octobre, au Stade Léo Lagrange.


Accueillir une telle compétition est une grande première et un grand honneur pour le club fondé en 1943, à Chalon-sur-Saône.


Organisés conjointement par la Fédération Française d'Athlétisme et l'ECA, les Championnats sont réservés aux plus de 35 ans et devraient accueillir 1168 athlètes venus de toute la France dont 400 qui seront, le dimanche matin, Avenue Édouard Herriot, pour les 2 épreuves de marche athlétique de 10 kilomètres, à 9 heures, avec 106 engagés, et 280 engagés sur le 5000 mètres qui se fera en 4 vagues, de 10 heures et demi à 13 heures 15.


«Il y a un protocole très important qui a été fait afin de lutter contre la propagation du COVID-19. Le port du masque sera obligatoire partout sauf quand les athlètes seront en activité et dès lors qu'ils ne seront plus en activité, ils auront la nécessité de le porter. Il y aura des barriérages, des informations, des banderoles qui rappelleront les gestes à adopter partout dans le Stade (Léo Lagrange) ainsi que des affiches et du gel pour que l'on respecte les mesures sanitaires», nous explique, Bernard Lubin, vice-président de l'ECA.


Ce dernier nous explique que le club Chalonnais a mis en place une équipe dédiée à la bonne application des mesures sanitaires et les bonnes règles à adopter. L'équipe composée d'une douzaine de personnes sera répartie sur tout le site.


«C'est énorme! Pour un club comme Chalon, c'est des expériences qu'on a pas souvent», nous dit Bernard, lorsqu'on l'interroge sur son sentiment, «on s'est bien préparé à un tel événement. C'est pas du stress mais de l'envie de faire quelque chose avec une fédération des membres du club autour de ces championnats».


Pour l'Entente Chalonnaise d'Athlétisme, co-organiser un événement sportif d'une telle ampleur, est en quelque sorte une consécration et la preuve qu'une confiance s'est établie entre la FFA et le club de notre ville.


«Surtout que ce n'est pas évident d'organiser des événements en ce moment», ajoute-t-il, nous rappelant le contexte particulier dans lequel vont se dérouler les Championnats de France Masters d'athlétisme.


Le club a reçu l'accord du sous-préfet de Chalon-sur-Saône, Jean-Jacques Boyer, le mercredi 30 septembre.


Au programme, des courses, des sprints, des courses de demi-fond, du saut en hauteur, de la perche, tous les lancers (poids, marteau, javelot, etc), etc. Bref, toutes les disciplines de l'athlétisme.


Concernant les lancers, deux aires pour le poids seront aménagées à cet effet dans le Stade et une aire de lancer de marteau, de l'autre côté, dans le Stade de Rugby.


Chalon-sur-Saône a peut-être quelques chances de médailles.


Parmi elles, citons par exemple, en marche athlétique, Stéphanie Comtet et Lara Musler, qui chacune dans leur catégorie ont des chances, ou encore le président du club, Arnaud Dupuis, qui est lanceur de disque mais aussi spécialiste du penta-lancer, une discipline plutôt rare sans oublier Rémi Saillard sur 400 mètres. 


Notons que le président de l'ECA est à l'initiative de cet événement. À la base, le club devait organisé les Championnats de France d'épreuves combinées, au mois de juillet, mais cela n'a pas été possible. Il se trouve que la FFA cherchait un club afin d'organiser les Championnats de France Masters d'athlétisme, c'est à ce moment-là qu'Arnaud Dupuis a proposé de faire de Chalon-sur-Saône, la ville hôte d'un tel événément sportif.


Voilà un président de club plein de ressources!


«Il a fédéré une vingtaine de personnes afin de préparer ces Championnats. C'est un travail extrêmement important et on a vu des jeunes se révéler pour participer à un tel événement en tant que bénévoles, c'est formidable», précise Bernard Lubin.


Une exposition du centenaire de l'athlétisme sera également organisée et un "village" afin de se restaurer (et boire) avec des tables, si le temps le permet, avec un sens de circulation.


Rendez-vous pris donc, ce week-end, pour cette grande messe de l'athlétisme, samedi 10, de 9 heures à 16 heures 15, et dimanche 11 octobre, de 9 heures à 16 heures 45, au Stade Léo Lagrange.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche