L’hôpital de Chalon sur Saône active la phase 3 de son plan de préparation à la deuxième vague COVID-19

Suite aux déclarations du Directeur Général de l’Agence Régionale de la Santé (ARS), le Centre Hospitalier William Morey déclenche la troisième phase de son plan de préparation à la deuxième vague COVID-19.

En effet, La situation épidémiologique s’aggrave considérablement sur le territoire et à Chalon sur Saône. Le taux d’incidence en population générale est désormais, quasiment supérieur à 500 pour 100 000 habitants, les personnes de plus de 65 ans étant particulièrement concernées puisque l’incidence dépasse, dans cette tranche d’âge, les 500 pour 100 000 en Saône et Loire.

L’hôpital de Chalon, comme les hôpitaux du Nord de la Saône et Loire, est d’ores et déjà confronté à une augmentation importante du nombre de patients dans les services de médecine comme de réanimation. Cette augmentation est mécaniquement appelée à s’accentuer encore dans les 15 jours qui viennent.

Aussi, compte-tenu de la situation extrêmement inquiétante à laquelle nous faisons fasse, l’hôpital de Chalon passe au niveau 3 de son plan de mobilisation des capacités hospitalières.
Concrètement, cela signifie que les activités de soins programmées tant en médecine qu’en chirurgie seront déprogrammées, à compter de cette fin de semaine. Cette mesure ne concerne pas les prises en charge urgentes ou les patients dont l’absence de prise en charge rapide réduirait considérablement leur chance de guérison, en cancérologie particulièrement.

Que ce soit pour les consultations comme pour la chirurgie, dans tous les cas, c’est l’hôpital qui prend contact avec le patient pour l’informer du maintien ou de l’annulation de la consultation ou de l’hospitalisation prévue.

Ces mesures permettront le redéploiement de ressources humaines et capacitaires vers la prise en charge de patients COVID.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche