Incivilités : les élus de Champforgeuil font part de leur exaspération

Voitures incendiées, jeux pour enfants détruits, dépôts sauvages en tout genre et autres incivilités se développent dans le paysage de nos communes : Qui va payer la facture ?

Annie Sassignol, Maire de Champforgeuil, Fanny Petton,  1ère adjointe, Jacques Vallot adjoint en charge de l’environnement et Daniel Chapuis, adjoint en charge de l’urbanisme expriment leur exaspération face au vandalisme et incivilités. Les élus sont bien décidés à tout mettre en œuvre pour faire changer ces comportements irresponsables qui risquent parfois de créer des incidents ou même des accidents.

Champforgeuil est en proie depuis le premier confinement à une augmentation d’actes intolérables. Les courses poursuites dans les quartiers, les voitures incendiées et les barbecues sauvages organisés au Champliard vers les étangs communaux, les dépôts de déchets un peu partout, les pièces et les moteurs de voitures aux Pellerets le long de la Thalie, les tas de gravats, sont des nuisances et des pollutions qui provoquent un ras le bol général. 

Les habitants attendent souvent des solutions de la part des élus, mais ce n’est pas toujours simple, même si quelques interventions ont permis par exemple de limiter les dépôts par la mise en place de rochers bloquant l’accès des fonds de chemins. Un agent est occupé à temps complet pour nettoyer les incivilités que ce soit les déjections animales, les masques, les bouteilles et bien d’autres choses.

Champforgeuil, avec une seule policière municipale, ne peut faire face et être partout en même temps et les interventions de la police nationale ont peu de chance d’aboutir, les délinquants qui viennent souvent d’autres communes sont très mobiles et disparaissent avant l’arrivée des forces de l’ordre. Les réseaux sociaux ont une grande part de responsabilité dans la communication des lieux où les délinquants peuvent commettre leurs délits en toute tranquillité.

Jacques Vallot a constitué un groupe de travail sur ce sujet, il explique :

« Aujourd’hui nous sommes sur du curatif, nettoyage des trottoirs, des aires de jeux, des lieux de détente, c’est un manque total de civisme pas forcément générés par les gens de Champforgeuil mais aussi par les personnes extérieures à la commune qui viennent profiter des espaces de loisirs : exemple le Champliard. Le but c’est de pouvoir faire du préventif et faire comprendre aux gens de garder ces lieux propres et en état. Si cela ne suffit pas il faudra passer un cran plus haut avec des sanctions. »

Sans vouloir faire de la délation, la municipalité souhaite une prise de conscience collective pour mettre un terme à ces comportements. Les réparations, les nettoyages, les remplacements d’équipements détériorés ont un coût, un jour il faudra bien que quelqu’un paie !! 

Rappel des sanctions encourues pour les contrevenants : 

- Abandon ou dépôtde déchets : amende d'un montant maximum de 1.500 euros (3.000 euros en cas de récidive), selon l'article R541-77 du code de l’environnement.

-  la destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui par l'effet d'une substance explosive, d'un incendie ou de tout autre moyen de nature à créer un danger pour les personnes est punie de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende . Les peines peuvent être augmentées en cas de blessures et si les infractions sont commises en bande organisée.

- La personne qui brûle des déchets verts à l'air libre peut être punie d'une amende de 450 € maximum. 

- Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement, par tout moyen approprié, au ramassage des déjections canines sur tout ou partie du domaine public communal.En cas de non-respect de l’interdiction, l’infraction est passible d’une amende fixée à 35 euros le plus souvent, mais les communes sont libres de fixer le montant.

C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche