Mardi ... un Appel national à la mobilisation autour de la Vie Scolaire des établissements scolaires

Communiqué de presse 

 

Depuis le début de la crise, les services de Vie scolaire sont en surchauffe et travaillent sous tension permanente. Les établissements scolaires sont des lieux de contamination comme les autres. Ainsi, entre la gestion des absences des élèves en augmentation dans la période, l’application du protocole pour la demi-pension et les internats, les équipes sont au bord de l’épuisement. Il est temps de dire Stop !

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, les personnels de Vie scolaire sont en première ligne. Ce sont des centaines d’élèves qui sont concentré∙es aux entrées et dans la cour, des centaines d’élèves qu’il faut gérer dans leurs déplacements au sein des établissements.
En sous-effectif chronique, les équipes travaillent à flux tendu. Ce manque de personnels s’est accentué depuis la crise sanitaire en raison d’un surcroît de travail et des personnels en arrêt, non remplacés.

Alors que le nombre de personnels malades ou cas contacts ne cesse d’augmenter, aucune nouvelle mesure n’a été envisagée pour les remplacer. La gestion de la demi-pension ou même des internats s’avère un vrai casse-tête pour ceux et celles qui restent présent·es dans les établissements.

Alors qu’ils ou elles exercent des missions qui sont indispensables au fonctionnement des établissements scolaires, ces personnels font, pourtant, partie des exceptions dans l’Éducation nationale : engagé∙es en CDD, au salaire minimum, sans aucune perspective de carrière.... Une précarité inacceptable au vu des missions pérennes qu’ils ou qu’elles exercent.

La CGT Educ'action, à l'initiative de l'appel à la grève et seule appelante à le journée Vie-Scolaire morte du 1er décembre, se félicite de la dynamique de construction qui s'est mise en place au sein des AED pour la réussite de cette journée. D'ores et déjà de forts taux de grévites sont annoncés dans de nombreuses "vie-scolaires".

La CGT Educ'action 71 soutient donc pleinement toutes les initiatives de mobilisaton des personnels AED et elle apelle tous les AED du bassin chalonnais, et du département, à se mettre en grève et à rejoindre la manifestaion mardi 1er décembre à 10h devant la maison des syndicats. La dispersion se fera devant la sous-préfecture, où une délégation sera reçue.

à Chalon sur Saône, le 28/11/2020

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche