"Budget 2021 de la région : Où en sont les fonds d’urgence promis aux entreprises ?" s'interroge François Sauvadet

À la veille de la session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté des 10 et 11 décembre, le président du groupe d'opposition des républicains de la droite et du centre interroge Marie-Guite Dufay sur l'efficacité des dispositifs d'urgence votés au printemps.

Communiqué du groupe Union des républicains de la Droite et du Centre au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 8 décembre 2020 :

Budget 2021 de la région : Où en sont les fonds d’urgence promis aux entreprises ?


Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté va examiner le budget 2021 les 10 et 11 décembre prochains qui annonce à nouveau des investissements importants alors que nous avons à ce jour aucune précision sur la mobilisation des crédits votés en 2020.

Notre groupe demande à la Présidente qu’elle présente un rapport public sur l’utilisation de ces crédits déjà votés pour répondre à l’urgence afin d’évaluer leur efficacité au service des entreprises et des associations de notre région impactées par la crise sanitaire et économique.

Ce sont en effet un peu plus de 100 millions d’euros qui ont été votés au printemps avec la création de différents fonds de soutien aux associations et au monde économique comme au secteur de l’évènementiel, aux hébergements touristiques ou à la filière horticole. Des actions que notre groupe des élus Républicains de la Droite et du Centre a soutenues.

 
 
 
Mais alors que nous sommes au mois de décembre, la question légitime qui se pose est : où en sont ces fonds ? Est-ce que les crédits ont été intégralement versés aux entreprises ? Est-on assuré de l’efficacité des dispositifs alors que notre région reste exposée aux conséquences de la pandémie ?

Autant de questions pour lesquelles nous n’avons pas la réponse alors que la majorité annonce déjà provisionner des crédits en anticipant une troisième vague de l’épidémie.

Il est facile de communiquer en annonçant des millions, il est plus utile de les verser réellement aux entreprises et associations de Bourgogne et Franche-Comté.

Nous rappelons qu’au moment du vote de la deuxième décision modificative du Budget en octobre dernier, la majorité socialiste a supprimé 1,4 millions d’euros dédiés au fonds d’urgence pour le secteur de l’évènementiel privant de soutien financier de nombreuses entreprises toujours impactées par la crise et l’annulation des manifestations. Cette décision prise unilatéralement est d’autant plus scandaleuse qu’aucune évaluation du fonds n’a été présentée pour justifier l’annulation des crédits.

Les entreprises de l’évènementiel, les salles de sport comme les bars, cafés, restaurateurs et discothèques sont encore à ce jour fermés administrativement par l’Etat sans soutien spécifique de la région alors même que la loi la désigne comme chef de file de l’action économique.

Avant de voter un budget 2021 qui affiche plus qu’il ne sauve, nous demandons à Marie-Guite DUFAY qu’un rapport soit ajouté à l’ordre du jour de l’Assemblée plénière des 10 et 11 décembre. Ce rapport devra dresser un état détaillé de la consommation des crédits dédiés aux différents fonds d’urgence liés à la crise de la COVID 19 et devra donner lieu à un débat.

François SAUVADET
Président, et les élus du groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche