Ségur de la santé, exclusion des personnels sociaux et médico-sociaux

Pour Cécile Untermaier, députée de Saône et Loire, les services et établissements sociaux et médico-sociaux sont les oubliés des accords.

Communiqué de Cécile Untermaier, députée de Saône et Loire :
« Nombre de personnels médico-sociaux font entendre leurs voix quant à leur exclusion des accords du Ségur de la santé, à la suite desquels un décret et un arrêté portant création d’un complément de traitement indiciaire ont été publiés le 19 septembre 2020 à destination des personnels des établissements de santé et EHPAD. Toutefois, les services et établissements sociaux et médico-sociaux, qu’ils soient privés, associatifs, rattachés à un centre hospitalier, ou dépendant de la fonction publique hospitalière sans rattachement à un CHS, ont été exclus du champ d’application de la mesure.  Saisie à des nombreuses reprises à ce sujet, la députée Cécile Untermaier a adressé plusieurs lettres au ministre des Solidarités et de la Santé concernant les personnels du SSIAD du centre hospitalier du Clunisois et de Belnay à Tournus et plus généralement sur les agents médico-sociaux en date des 26 octobre, 14 et 21 décembre 2020 décembre. Le ministre a fait valoir dans une première réponse le 29 octobre que les accords du Ségur visaient explicitement les personnels des établissements de santé et d’EHPAD et qu’un temps d’expertise complémentaire avait été jugé nécessaire pour les établissements sociaux et médico-sociaux. A cet effet, un point complet de la situation au sein de ces établissements serait en cours.
Mais le sujet est pressant chez les personnels concernés, quel que soit leur statut. C’est tout un secteur qui se voit dévalorisé et relégué au second plan alors que le travail de ces professionnels requiert une importante disponibilité et flexibilité d’horaires et une très grande maîtrise de soi, qu’il nous faut saluer. La situation de ces agents, à l’instar de ceux travaillant dans le milieu du handicap ou dans le secteur des services à la personne isolée, bénéficie de peu de médiatisation et de reconnaissance exprimée.
L’incompréhension et la colère sont perceptibles chez tous ces personnels, du privé comme du public. La reconnaissance rapide et d'ampleur par la société de ces personnels, au regard de leurs actions, particulièrement mises en valeur pendant la crise sanitaire que nous traversons, doit plus que jamais être concrétisée. J’espère qu’un travail en ce sens pourra être mené en bonne intelligence avec le Gouvernement afin d’envisager la possibilité de mettre en œuvre la transposition des mesures du Ségur de la santé à tous les personnels sociaux et médico-sociaux dans les plus brefs délais. »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche