Campagne de vaccination - Le sénateur de Saône et Loire Fabien Genet demande au gouvernement d'accélérer

Alors que la France craint une troisième vague de covid liée au variant anglais et un possible reconfinement, le sénateur de Saône-et-Loire Fabien GENET a interpelé le ministre de la Santé lors des questions d’actualité au Gouvernement du mardi 13 janvier au Sénat et tiré le signal d'alarme.

« Au lieu de chercher à convaincre les incertains, commençons déjà par vacciner les volontaires. Ils sont très nombreux et très impatients. », a assuré Fabien GENET avant de souligner « A vous entendre Monsieur le Ministre, tout va toujours très bien : tout va bien avec les vaccins, avec les aiguilles avec la stratégie... Mais, si tout va si bien, pourquoi à l’heure actuelle, 20% des Français ne sont-ils pas vaccinés comme en Israël ? Pourquoi deux millions de français ne sont pas vaccinés comme au Royaume uni ? Ou au minimum 500 000 comme en Allemagne ? Peut-être parce que nous sommes sur un rythme de promenade en famille, comme l’a reconnu le Président de la République».

Néanmoins, tout ne semble pas perdu pour le sénateur : « le dévouement sans borne de tous les professionnels de santé, l’engagement des préfets et des élus locaux offrent désormais un espoir sur le terrain, que j’ai pu mesurer dans ma commune de Digoin, en préparant l’ouverture du centre de vaccination.» Et pour intensifier la campagne de vaccination, Fabien GENET a fait des propositions : « Pourquoi par exemple, ne pas autoriser les pharmaciens à participer à la campagne
vaccinale, comme tous les autres professionnels de santé ? Pourquoi ne pas vacciner sans attendre la totalité des personnels des EHPAD pour faire barrage au virus ? Pourquoi ne pas rendre obligatoire la vaccination anti-covid pour ces personnels d’EHPAD, à l’instar du vaccin contre l’hépatite B obligatoire pour les personnels de santé ? »

Le ministre VERAN lui a répondu : « Je ne dis pas que tout va bien. Personne ne nie les difficultés de mise en place d’une logistique immense, comme dans tous les pays. Il faut bien voir qu’il y a parfois 3 à 4h de queue en Allemagne. Et il faut saluer le travail des personnels médicaux en France qui mettent en œuvre la vaccination. Je compte sur les pharmaciens lorsque nous aurons un vaccin plus simple (sans congélateur, avec de plus grandes doses). On ne se passera pas d’eux. C’est la Haute autorité de santé qui demande de ne pas vacciner les personnels d’ehpad de moins de 50 ans,pour se focaliser sur les personnes à risque. »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche