Adedis, le club des entreprises de SaôneOr affiche ses ambitions entre Lyon et Paris

Anne-Catherine Lebeaud qui a pris la présidence d'ADEDIS en octobre 2020 dresse un point d'étape pour les lecteurs d'info-chalon.com.

Co-gérante de Graines de Com avec Morgane Renaud, entreprise implantée sur SaôneOr, Anne-Catherine Lebeaud a pris la succession de Philippe Bierry en octobre 2020 à la tête de l'association ADEDIS, le club des entreprises du Domaine Industriel SaôneOr. Fonction bien évidemment bénévole mais toute aussi prenante et motivante, Anne-Catherine Lebeaud affiche les ambitions du club malgré le contexte sanitaire du moment. "Oui on a perdu quelques adhésions au fil de ces derniers mois mais une perte plus liée à l'absence de relance de cotisation qu'à une situation économique particulière" plaide la jeune Présidente. 

Avec 80 adhérents à ce jour, "ADEDIS entend repasser à la centaine d'ici quelques mois, d'autant plus que l'adhésion est vraiment symbolique avec 50 euros par entreprise quelque soit son secteur d'activité ou son chiffre d'affaire". SaôneOr forte de ses 350 entreprises et de ses 6000 emplois '" ne manque pas de potentiel, et en tant qu'acteur économique, on peut certifier que la dynamique est vraiment là. Les synergies entre entreprises sont palpables et motivantes dans notre quotidien. Rappelons-le sans cesse, c'est la plus grande zone industrielle avec des réserves foncières disponibles entre Lyon et Paris". 

"Pas question de voir dans ADEDIS, une énième organisation patronale"

Anne-Catherine Lebeaud se veut également très claire sur les ambitions données à Adedis, "il n'est pas question de voir dans ADEDIS, une énième organisaion patronale. On ne se penche pas sur les questions de fonctionnement interne à chacun mais bien sur la question de la valorisation de la zone et de ses acteurs, de la mise en réseau, sur la création de liens, un espace de convivialité avant toute chose". 

Avant que la COVID ne vienne perturber le déroulement de l'association, "c'était une visite d'entreprise de la zone pour les adhérents par mois, histoire de découvrir ses voisins et même créer du business. Ce sont des rencontres conviviales entre nous à La Cave chez Laurent Noël par exemple ou à Fleurs de Sel, le restaurant de la Halte Nautique à Fragnes-La Loyère, tous deux adhérents également". 

En terme d'ambition, ADEDIS entend se pencher sur la question des jeunes en difficulté professionnelle et mettre à profit le réseau de la zone industrielle pour aborder plus en profondeur le sujet, mais aussi travailler avec les clubs sportifs présents sur la zone à l'image du FCC et des Tangos. D'autres opérations à l'image de celle très réussie menée avant la COVID avec Pôle Emploi et le Grand Chalon sont aussi à l'ordre du jour.

Pour rejoindre ADEDIS - [email protected] 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche