AG de l'association « Le Rêve de Marie Dream » : Malgré la crise sanitaire, l'association a assumé ses missions en 2020 et a de nombreux projets pour 2021

C'est en synthèse ce qui ressort de la 3ème assemblée générale ordinaire de l'association givrotine, qui s'est tenue vendredi soir en visioconférence, à laquelle une cinquantaine d'adhérents se sont connectés.

 

« Pour Didier Garopin, Président de l'association, le bilan de l'année 2020 est honorable, au vu du contexte défavorable que nous avons connu ».

La première manifestation pour l'association, qui débute chaque année d'existence le 1er novembre, a été la participation au marché de Noël organisé par l'UCAG (Union des Commerçants et Artisans de Givry) et à la 3ème Nuit du Rameur, organisée par le Cercle de l'Aviron Chalonnais.

 

Puis en janvier, Anne Prost Cossio a joué en compagnie de Vézio Cossio, le spectacle qu'elle a créé pour l'occasion et qu'elle a intitulé « Prêtes moi tes ailes ».

Les deux artistes se sont produits devant les élèves des écoles primaires de Givry, Dracy et Louis Léchère à Chalon sur Saône, avec pour objectif de les sensibiliser à la maladie et à la différence.

 

Et le 8 février, l'association a proposé aux chalonnais de vivre « Un voyage en Enfancie », interprété par Hervé Lapalud et Jonathan Mathis, deux artistes lyonnais qui chantent depuis plus de 20 ans pour les enfants.

Un spectacle plein d'originalité, de poésie et d'émotions, qui s'est tenu dans ce bel écrin, qu'est le théâtre du Port Nord, lequel avait été généreusement mis à la disposition de l'association, par le Grand Chalon.

 

Puis à l'occasion de Septembre en Or, mois de sensibilisation sur les cancers pédiatriques, l'association a monté une exposition, baptisée « Camille, Claire, Marie et les autres », qui a attiré plus de 800 spectateurs, ce qui est assez remarquable pour un exposition photo, et a amené de nouvelles personnes à s'intéresser à cette cause.

Que ce soit à Givry, La Chapelle de Ginchay ou Chalon sur Saône. chaque spectateur a pu admirer les photos de Camille Bajard et Claire Moene, deux jeunes filles qui ont été touchées par la maladie, et qui ont choisi l’objectif d'Alexandra Quatrain ((Lilou photographies) et les compétences artistiques de Sabrina Vailleau-Lanni (Agadele Body Art -peinture corporelle) pour extérioriser un moment douloureux de leur vie et « faire le deuil de leur maladie ».

En parallèle, l'association a mis en vente des cartes postales et des magnets.

 

Pour illustrer ce bilan, l'association a mis à disposition sur son site https://www.le-reve-de-marie-dream.fr/, une vidéo intitulée « Rétrospective de l'année 2020 ».

 

Côté finances, l'association a dégagé un bénéfice de 37 008 euros, qui a été intégralement reversé à la recherche contre les cancers pédiatriques ainsi qu'à l'amélioration des conditions d'hospitalisation des enfants malades.

24 000 euros ont été alloués à la recherche contre les cancers pédiatriques, un peu moins de 10 000 euros serviront à assurer les séances de sophrologie et de réflexologie en réanimation pédiatrique à Lyon, 2 300 euros contribueront au financement des séances de sophrologie à l'hôpital William Morey de Chalon et 810 euros ont participé au financement du voyage à Fouras de Camille et Léonie (deux enfants en rémission), en collaboration avec l'association R'EVE d'enfants

 

Sébastien Ragot, Maire de Givry, a tenu à souligner ce beau bilan, et à remercier les membres de l'association, « qui, malgré sa jeunesse est devenue une institution à Givry, mais aussi à Chalon ». Il a aussi remercié les chercheurs, les praticiens et toutes les personnes impliquées dans la lutte contre les cancers pédiatriques, «qui permettent d'avoir de l'espoir dans la lutte contre cette maladie. »

 

Comme chaque année, chaque professionnel qui a bénéficié d'une aide est venu expliquer concrètement l'usage qu'il en a fait et les difficultés auxquelles il est confronté.

Mathieu Gabut et Marie Castet, chercheurs à l'INSERM de Lyon, on fait un point sur leur travaux, qui visent à mieux comprendre la maladie et à améliorer l'efficacité des traitements, pour augmenter le taux de guérison des enfants malades (de plus de 70% aujourd'hui) et pour diminuer les séquelles que génèrent certains traitements.

 

Puis les sophrologues, Christel Fayard à Lyon et Natacha Nordman à Chalon, Véronique Randon, Cadre de Santé aux Hospices civils de Lyon, et Pauline Bonnet , psychologue à l'hôpital William Morey, ont témoigné sur les bienfaits de la sophrologie pour les enfants malades, mais aussi pour leurs parents, que ce soit pendant leur hospitalisation, ou après.

 

Et tous les intervenants ont été unanimes pour remercier chaleureusement l'association et les donateurs pour leur soutien et leur générosité.

 

En 2021, l'association ne faiblit pas et a encore plein de projets, dont le retour de la "Marche de Marie" en septembre

Lancement de l'opération « Artdolescents »

L'idée a germé dans la tête de Sabrina Vailleau-Lanni et Alexandra Quatrain suite à l'exposition, à laquelle elles ont participé en septembre.

L'objectif est d'offrir aux adolescents et jeunes adultes atteints de cancers, des séances d'art-thérapie, qui leur permettront de s'exprimer et d'être accompagnés pendant leur période de rémission.

Ce projet, qui a remporté le coup de cœur des laboratoires Roche, va permettre à l'association de rejoindre l'équipe AJA ( Adolescents, Jeunes Adultes) de l'ONCO BFC, le réseau de cancérologie de la Bourgogne Franche-Comté,

 

Retour de la "Marche de Marie :

Après une année blanche, la 4ème édition pourrait se dérouler le 12 septembre 2021 à Givry, avec une nécessaire adaptation au contexte sanitaire du moment, qui n'est pas encore connu à ce jour.

 

Vente de Noël

Elle est programmée le 5 décembre à Givry, avec des animations sympathiques, qui restent à définir.

 

 

Pour tout renseignement: https://www.le-reve-de-marie-dream.fr/

 

 

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche