Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison dont un ferme

Celui que beaucoup espéraient voir endosser une responsabilité nationale en vue des prochaines échéances nationales de 2022 vient de rajouter une nouvelle pierre à ses chaussures. L'ancien chef d'état a été déclaré coupable de corruption et de trafic d'influence dans l'Affaire dite des écoutes téléphoniques.

Une affaire qui s'ajoute à bien d'autres affaires. Le pire dans cette condamnation, c'est que le même doit passer à nouveau devant les juges dans deux semaines dans le cadre de l'Affaire Bygmalion et des comptes de campagne de 2012. 

Le fameux PNF, Parquet National Financier dont le rôle a été décrié par nombre de soutiens à Nicolas Sarkozy, a été conforté dans ses réquisitions par le tribunal correctionnel de Paris. L'ex-président a écopé de trois ans de prison, dont un an ferme. Les faits commis sont d'une "particulière gravité ayant été commis par un ancien président de la République". Une condamnation à de la prison ferme qui est une première dans l'histoire de la Ve République. Sa condamnation ferme devrait se transformer par le simple port d'un bracelet électronique. Entre temps, Nicolas Sarkozy dispose d'un délai de dix jours pour faire appel avant une condamnation définitive. 

L.G

Archive - Nicolas Sarkozy en train de dédicacer à Chalon sur Saône avait rencontré un très vif succès

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche