Grand week-end de collecte des Restos du cœur du Chalonnais.

Depuis ce vendredi les bénévoles des restos du cœur sont dans les grandes et moyennes surfaces de Chalon sur Saône et des communes du Chalonnais pour une énième collecte alimentaire.

Les restos du cœur organisent des collectes nationales régulièrement. Cet hiver c’est plus d’1 million de bénéficiaires qui ont reçu une aide des restos du cœur, c’est un chiffre qui augmente et avec lui les besoins en produits divers comme l’alimentation, les produits d’hygiène, les produits de première nécessité, les produits de soins pour bébé…hé oui il n’y a pas que des adultes à la rue ou qui ne peuvent pas manger, il y a aussi et malheureusement des familles avec enfants. Même si les artistes, les bénévoles se mobilisent et agissent pour cette cause, il n’en reste pas moins que plus de 10 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté en France, que les étudiants sont aussi beaucoup plus nombreux à ne plus pouvoir subvenir à leur besoins et c’est bien ce qui est  inquiétant car un jour les associations comme les restos du cœur auront des grandes difficultés à faire face à la demande. Aujourd’hui, le constat est sans appel, un bénéficiaire sur deux des Restos a moins de 25 ans. 

Le Géant Casino de Chalon sur Saône a accueilli les bénévoles des Restos du cœur dans le hall d’entrées et sorties des clients de sorte qu’ils ne puissent pas passer sans voir la collecte. Jean-Yves Févrat cuisinier bénévole, Soumia jeune bénévole et Céline, elle aussi nouvelle bénévole, distribuaient les flyers indiquant les produits les plus urgents à collecter. C’est la première fois que Céline participe, âgée de 36 ans elle a décidé de donner un peu de son temps pour aider les autres. Soumia, elle, bénéficie de l’action menée par les restos du cœur en direction des jeunes : « 15 heures de bénévolat en contrepartie d’une aide financière pour passer le permis de conduire ». Toutefois, elles sont bien décidées à continuer comme bénévoles.

A l’autre entrée/sortie du magasin une équipe s’affairait à ranger les produits collectés dans des cartons. Daniel, bénévole depuis un peu plus d’1 an et demi, expliquait comment il était venu aux restos du cœur faire du bénévolat : « Un jour, le président Bernard Cadot, que je connais très bien pour avoir travaillé avec lui, m’a demandé si je pouvais venir leur donner la main car ils étaient en manque d’effectif. Depuis je n’ai pas quitté cette belle équipe qui œuvre pour la bonne cause. » et d’ajouter «  Nous avons encore besoin de monde pour nous aider lors des grosses collectes et faisons appel aux bénévoles. »

Comme beaucoup d’associations les restos du cœur n’échappent pas à la règle, la crise sanitaire a fait chuter le nombre de bénévoles et augmenter le nombre de bénéficiaires. Espérons que cette collecte de fin d’hiver aura porté ses fruits et que la générosité des clients des grands magasins permettra aux restos du cœur de pouvoir continuer leur action envers les plus démunis.

           C.Cléaux

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche