Printemps de l’égalité 2021 : la Région Bourgogne-Franche-Comté met à l’honneur des femmes d’excellence et d’engagement

Lundi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Laëtitia Martinez, vice-présidente au sport, à l’égalité et à la citoyenneté, a donné le coup d’envoi de la troisième édition du Printemps de l’égalité. Cette année, la Région met en lumière « les femmes d’excellence et femmes d’engagement qui font la Bourgogne-Franche-Comté ».

Dans la recherche, dans la culture, dans l’économie ou dans le sport, elles s’illustrent et font rayonner notre territoire. Dans les lycées, dans les exploitations agricoles, dans les associations ou dans les industries, elles se mobilisent, prennent des initiatives, développent et partagent des activités...

Un portrait chaque semaine

Organisé depuis 2019, le Printemps de l’égalité, ce temps fort autour de l’égalité femmes-hommes, se déclinera donc cette année sous la forme de portraits, vidéo ou écrits, publiés sur le site de la Région et sur les réseaux sociaux. Lancée le 8 mars 2021, lors de la journée internationale des droits des femmes, cette troisième édition du Printemps de l’égalité vise ainsi à lutter contre l’invisibilité des femmes par leur mise en avant dans des secteurs d’activité très variés.

« Ce troisième Printemps de l’égalité est l’occasion, pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, de mettre en lumière des femmes de tout âge, dans les domaines les plus divers, mais qui toutes ont en commun de présenter des parcours exemplaires ou atypiques, souligne Laetitia Martinez. Nous souhaitons que ces portraits puissent d’abord ouvrir le champ des possibles, en particulier pour les jeunes filles et jeunes femmes. Car ces parcours exemplaires permettent non seulement de sortir les femmes de leur invisibilité, mais aussi de montrer que, dans des domaines trop souvent réservés aux hommes, non seulement les femmes ont toutes leur place, mais qu’en outre elles y excellent, et qu’elles contribuent pleinement à faire rayonner notre Région. »

Un portrait sera mis en ligne chaque semaine jusqu’à fin juin.

Découvrez la première vidéo consacrée à Aude BOLOPION, chercheuse en micro-nano-robotique biomédicale à l’institut FEMTO-ST (Besançon), qui a été récompensée de la médaille de bronze 2019 du CNRS pour ses travaux de recherche prometteurs.
https://youtu.be/tR4I-e1IhiQ 

À suivre, les portraits vidéo de :

Claire GENET, agricultrice bio à Saint-Bris-le-Vineux (89) er1 prix « Initiative au féminin » en 2018.
Installée depuis l’automne 2019 dans l’Yonne avec ses 70 chèvres, elle produit du fromage, des crèmes et des desserts au lait de chèvre bio. Elle a été élue en 2019 « Icaunaise de l’année ».
Son projet Ulterïa, implanté sur un terrain de dix hectares, prévoit un écosystème avec sur un même site l’usine Mobilwood, une chèvrerie, une exploitation en permaculture, une école Montessori, une maison éco-citoyenne, et un centre de formation pour favoriser l’intelligence collective.

Charlotte NESSI, directrice de théâtre à Vesoul (70)
Elle a fondé l’Ensemble Justiniana en 1982, avec pour ambition de faire vivre l’art lyrique en dehors des murs de l’opéra, à la campagne... Et elle dirige depuis 2009 le Théâtre Edwige-Feuillère à Vesoul.

Depuis quarante ans, Charlotte Nessi se bat pour faire vivre la culture en Haute-Saône. S’intéressant à de nouvelles formes d’expression musicale et théâtrale, elle propose un nouveau regard sur l’art lyrique. Charlotte Nessi réalise des projets mêlant chant, théâtre, danse, qui vont à la rencontre du public en le formant et en l’intégrant aux spectacles.

Raphaëlle MANIERE, militante syndicale à Dole (39)
Elue présidente d’ « Osez le féminisme ! 39 » en 2020.
Cheminote, ancienne secrétaire générale de l’Union départementale CGT du Jura, membre du collectif femmes-mixité de la CGT, et vice-présidente déléguée aux droits des femmes et à l’égalité au Conseil économique, social et environnemental (CESE) de 2015 à 2020.

Laurence MEDIONI, directrice RSE & transformation à Mâcon (71)
Elle a créé avec son conjoint la start-up Ubitransport (éditeur-intégrateur de logiciels pour le transport public de voyageurs), qui a progressé de façon exceptionnelle : plus de 100 emplois en six années d’activité.
L’entreprise est lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté 2021 pour son engagement au service des communautés et du développement local. En février 2021, elle est lauréate du French eTech Next40/120 pour la deuxième année consécutive et accède à la 84 position du palmarès des Champions de la croissance décerné par Les Echos.

Estelle MARTIN, créatrice (58)
Elue « Nivernaise de l’année ».
Victime de violences conjugales, Estelle Martin a su mettre des mots sur son histoire et en a fait une pièce de théâtre : Pourquoi tu restes ?, et un livre. Elle développe d’autres projets pour venir en aide aux victimes et les aider à avancer psychologiquement et physiquement (yoga, méditation...).
Elle a créé début mars une association pour les accompagner dans la durée dans leur reconstruction.

Sabrina STROBEL, apprentie mécanicienne à Belfort (90)
En formation au CFA municipal Jackie-Drouet de Belfort et en apprentissage dans le garage Fast, elle est lauréate de l’édition 2019 des Trophées de la mixité dans l’alternance.
Dès l’âge de 13 ans, elle a su qu’elle voulait faire de la mécanique. Elle a appris beaucoup par elle- même mais a dû chercher un maître d’apprentissage pendant quatre ans ! Elle est aujourd’hui reconnaissante envers son employeur, Ismaël Lounès qui a cru en elle.

Denise LECLERC, athlète senior à l’Athletic Club Chenôve (21), originaire de Cluny (71) Championne du monde 2019 du 1 500 m chez les plus de 85 ans.
À 87 ans, cette Clunisoise de cœur, licenciée au club de Chenôve, collectionne les médailles, d’or de préférence, et les records du monde en marche athlétique ou sur 5 000 et 10 000 m.

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche