Les métiers de l'hôtellerie-restauration marque une date d'anniversaire funeste

Le samedi 14 mars 2020, le Premier ministre annonçait la fermeture de nos établissements et ce jusqu’à nouvel ordre. Une année vient de passer.  Les restaurants, les restaurants d’hôtels, les bars, les bowlings, les thalassos ont bénéficié de périodes de réouverture, puis ont été contraints à des fermetures imposées par le couvre-feu.

Les discothèques, l’activité des traiteurs sont à l’arrêt et à l’isolement complet depuis 365 jours.

 

L’UMIH a réalisé un visuel pour marquer cette triste date de la première fermeture administrative du secteur CHRD en raison de la crise sanitaire du covid-19.

 

L’affiche rappelle la situation des professionnels, qui même si l’Etat est aux cotés des entreprises avec plusieurs dispositifs d’aides, ressentent de l’angoisse face à l’ avenir. L’iceberg met bien en avant la situation de nos fournisseurs qui sont moins visibles mais souffrent tout autant de la situation.

 

Ces vignettes seront largement publiées sur les réseaux sociaux à partir du 13 mars.

 

« La date du 14 mars 2020 hante le secteur qui a dû fermer en 24h pour une durée indéterminée. Un an après nous ne sommes pas sortis de la crise mais la campagne de vaccination nous permet d’avoir un horizon plus dégagé et de préparer la réouverture. En juin dernier et pendant la saison d’été, les français sont revenus nombreux dans nos établissements, nous ne doutons pas que l’envie des français de nous retrouver sera aussi forte.  Nous leur disons aussi, nous retrouver c’est essentiel ! » Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH.

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche