Fukushima : le Japon va rejeter l’eau contaminée de la centrale nucléaire dans l’Océan Pacifique

Le Japon va rejeter à la mer, après traitement, de l’eau issue de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est), a annoncé mardi le Premier ministre Yoshihide Suga. Il assure que le taux de radioactivité sera traité... sauf que...

C'est plus d'un million de tonnes d'eau que le Japon va rejeter dans l'Océan Pacifique. Ca fait désormais 10 ans que cette eau est stockée dans d'immenses réservoirs à proximité de l'ancienne centrale nucléaire de Fukushima et depuis des années, le gouvernement japonais réfléchit à la manière de se débarasser de cette eau. Finalement, la réponse est toute simple pour les Japonais, il suffira d'ouvrir le robinet ! 

Le même gouvernement assure l'opinion internationale que l'eau sera décontaminée en terme de radioactivité. Reste la grande interrogation autour du tritium, impossible à traiter et fortement présent dans les stocks d'eau contaminée. L'option retenue par nombre d'experts est de jouer la carte de la dilution dans l'eau du Pacifique. Il aura fallu sans doute faire de grandes études pour sortir une telle imbécilité mais à priori ce sera le scénario retenu, malgré les oppositions formulées par les pêcheurs de Fukushima, dont on avait promis de tenir compte avant de prendre une quelconque décision. Comme quoi, les intérêts des uns ne font pas forcément les intérêts des "petits pêcheurs" et surtout de celles et ceux qui s'inquiètent de la diffusion océanique des résidus de pollution nucléaire. La Chine ou la Corée du Sud ont exprimé leurs très vives oppositions à cette stratégie alors que les Etats-Unis ont assuré au Japon leurs soutiens... 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub UBFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche