REGIONALES - La Chalonnaise Nisrine Zaïbi ne sera pas candidate et règle ses comptes au passage avec le PS

A travers un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la conseillère régionale a fait savoir qu'elle n'était pas candidate à un autre mandat et s'en explique. L'occasion pour elle d'allumer le feu avec ses "anciens" amis socialistes.

"Je vous annonce que je ne serai pas sur la liste des régionales de Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche Comté.
Je tiens tout d’abord à lui / nous reconnaitre un excellent bilan.
Seulement en politique, il y a ceux qui travaillent et il y a ceux qui sont, coûte que coûte, dans la stratégie politicienne au détriment des valeurs que nous sommes sensées partager à gauche. On parle de collectif mais ça n’est qu’une somme d’individualités.
Le Parti Socialiste local a décidé sans l’avis de ses militants de choisir qui figurera sur la liste des prochaines élections. Moi, qui suis issue de cette famille politique, ça me rend triste pour les militants de voir que leur parti est devenu l’objet de pouvoir d’une seule et même personne.
Il n’y aucune démocratie en interne, le PS c’est « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».
Aujourd’hui, je suis chez les Nouveaux Démocrates et la démocratie, elle n’est pas qu’un étendard. On l’a pratique quotidiennement auprès et avec nos militants.
Les Nouveaux Democrates ont d’ailleurs, en ma candidature et celle de mes colistiers voulu tendre au rassemblement de la gauche en y apportant une réelle représentativité de la population.
Le choix du Parti socialiste n’a pas été celui du grand rassemblement. Oui! le rassemblement ne s’arrête pas au PRG et au PC.
Leur choix est donc clair. Celui d’en finir avec la diversité sociale et ethnique, d’en finir avec les milieux populaires et la jeunesse.
Ils ont décidé de s’entourer de cumulards, de notables, d’hommes blancs d’une moyenne d’âge de plus de 60 ans. Sympa le renouvellement !
J’ai toutefois une profonde pensée pour mes ami-e-s et collègues qui y retournent dans ces conditions. Ils ont fait le job, ce sont de bons élus mais hélas, leurs leaders viennent casser tout ce qu’ils ont, nous, avons construit.
Il est grand temps d’en finir avec ces générations d’éléphants. Ils ne veulent pas encourager la nouvelle génération, ils ne pensent qu’à eux et eux seuls.
J’appelle donc toutes les bonnes volontés à gauche à s’affranchir, une fois pour toute, de ces méthodes archaïques pour construire un véritable projet de territoire demain.
Nous avons la jeunesse qu’ils n’ont pas.
Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savent pas que nous sommes des graines.
À toutes celles qui me suivent, qui me soutiennent depuis mes débuts, sachez que ça n’est pas un mandat qui me définit.
L’aventure ne fait que de commencer.
On se revoit bientôt mais pour l’heure, je décide de faire un break pour me recentrer sur l’essentiel, mon travail, ma famille et mon engagement associatif".
 
Nisrine Zaïbi
 

Annonces

Pub UBFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche