A Chalon, le jardin de la Banque de France s'ouvre au public

Gilles Platret a officialisé ce mercredi l'ouverture du jardin de l'ancienne banque de France au public. Un nouvel écrin de verdure en hyper-centre... c'est toujours un moment à souligner !

"400 heures de travail des différents services municipaux ont été nécessaires" a lancé Gilles Platret ce mercredi à l'occasion de l'ouverture officielle du Jardin dit de la Banque de France. Pour rappel, c'est en début d'année 2020 que la ville de Chalon sur Saône a acquis l'ensemble immobilier incluant ce parc de 700 m2 pour 1,4 million d'euros. Même si la destination des anciens locaux de la Banque de France n'est pas encore connue, "on a plusieurs pistes qui vont d'un Hôtel de police à un lieu culturel ou dédié aux solidarités. Rien n'est tranché !" s'est empressé de répondre aux sollicitations le maire de Chalon sur Saône. 

Sur le jardin à proprement parlé, la ville de Chalon sur Saône a fait appel au savoir-faire des ateliers mais aussi à l'entreprise Grillot à Dracy le Fort pour la partie métallerie, et l'entreprise Simonato pour la reprise en main notamment du seuil en pierre qui marque l'entrée du jardin. Le service des espaces verts de la ville de Chalon est intervenu au cours du mois de mars avec de nombreux travaux d'élagage et d'arrachage de la végétation existante et vieillissante. Les espaces verts ont planté toute une série d'arbustes et d'arbres avec une connotation tirant sur le jaune, comme un rappel à l'histoire du bâtiment qui jouxte le jardin. Le maire a procédé à la plantation symbolique d'un Ginko Biloba ou arbre aux quarante écus. 

Jusqu'au 31 octobre, le jardin sera ouvert tous les jours de 7h à 22h pour fermer à 21h en heure d'hiver. Le petit écrin de verdure a trouvé toute sa place au sein de Chalon sur Saône et permettra aux Chalonnais de disposer d'un espace "fraîcheur" non négligeable cet été notamment. Sur la question de l'implantation d'un jeu pour enfants, Gilles Platret ne s'est pas dit opposé à l'idée mais qu'il entendait laisser un peu de temps à l'espace afin de voir comment il vit. L'idée d'organiser des événéments culturels à l'image de représentation poétique ou théâtrale est dans les tuyaux, histoire de profiter du coté très intimiste du lieu. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche