Crise sanitaire: une aide pour les jeunes qui résident au Foyer des jeunes travailleurs de Chalon-sur-Saône

Consciente des difficultés que rencontrent les jeunes qui résident en foyer de jeunes travailleurs, fortement impactés par la crise sanitaire, la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) de Saône-et-Loire a décidé de leur octroyer une aide exceptionnelle d'un montant de 150 euros. Plus de détails avec Info Chalon.

Comme partout en France, les familles du département de Saône-et-Loire subissent les impacts de la crise sanitaire depuis plusieurs mois.


En effet, après une année 2020 particulièrement éprouvante, l'annonce d'un troisième confinement national en avril 2021 a maintenu une certaine précarité chez les publics les plus fragiles.


Les jeunes n'ont pas été épargnés et beaucoup d'entre eux ont perdu leur emploi (serveurs, babysitting, etc...) ou ne peuvent plus y prétendre. À la crise sanitaire se superpose donc une crise économique qui impacte fortement la jeunesse.


Selon l'enquête de l'Observatoire de la Vie Étudiante de juillet 2020, les principales difficultés rencontrées par les étudiants étaient relatives :


— au paiement des dépenses alimentaires : 55,8%
— au paiement du loyer : 38,2 %
— à l'équipement, en lien avec l'enseignement à distance : 33,4 %

 

La CAF de Saône-et-Loire au côté des foyers de jeunes travailleurs


Dans ce contexte, la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) de Saône-et-Loire a souhaité prendre sa part à l'effort de soutien et proposer une intervention ponctuelle et réactive en soutien aux jeunes fragilisés par la crise sanitaire et économique du moment.


En complément des aides déjà existantes en direction des jeunes, le Conseil d'administration de la CAF a mis en place, fin mars, une aide exceptionnelle à l'attention des jeunes en foyer de jeunes travailleurs (FJT) ou dans des dispositifs de logements spécifiques.


Cette aide exceptionnelle d'un montant de 150 euros par lit agréé va mobiliser une enveloppe financière maximale de 100 000 euros.


C'est ce que nous appris Cécile Aladame, directrice de la CAF de Saône-et-Loire, à l'occasion d'une conférence de presse organisée hier, mercredi 5 mai, à 17 heures 30, au FJT de Chalon-sur-Saône.


Conférence de presse à laquelle participaient également Isabelle Jost, Antoine Lachaux, respectivement présidente du Conseil d'administration et conseiller technique et référent Jeunesse de la CAF de Saône-et-Loire, Hervé Thurin, directeur des FJT de Chalon-sur-Saône et de Paray-le-Monial, Sylvie Gauthier-Lafay, directrice du FJT d'Autun, Vanessa Baudrand, directrice du Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes (CLLAJ), Christelle Charles, directrice générale d'Ailes Sud-Bourgogne, qui représente Christine Robin, présidente d'Ailes Sud-Bourgogne, Audrey Buvot et Justin Jacquot, deux jeunes qui représentaient les résidents du FJT de Chalon-sur-Saône.


À noter que cette aide en direction des FJT prolonge les actions de soutien déjà existantes. En effet, dans le cadre de ses missions, la CAF de Saône-et-Loire intervient d'ores et déjà en direction des FJT par le virement de l'aide au logement (APL) et par le soutien financier des projets socio-éducatifs mis en place au sein de ces structures.


Pour informations, 1,4 millions d'euros ont été versés en 2020 au titre des aides au logement pour les résidents de FJT. Le soutien au fonctionnement avec un montant de 253 000 euros pour les 4 FJT et 43 000 euros pour le CCLAJ.


En Saône-et-Loire, 6 sites sont concernés pour le déploiement de cette aide exceptionnelle et ont signé une convention de partenariat avec la CAF de Saône-et-Loire.


À savoir (par ordre alphabétique):


Autun (FJT) : 70 lits, soit 10 500 euros
Chalon-sur-Saône (FJT) : 258 lits, soit 38 700 euros.
Le Creusot (FJT) : 68 lits, soit 10 200 euros.
Mâcon (CLLAJ) : 62 lits, soit 9300 euros.
Montceau-les-Mines (FJT) : 76 lits, soit 11 400 euros.
Paray-le-Monial (FJT) : 40 lits, soit 6000 euros.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche