Malgré le contexte sanitaire, Givry a tenu à marquer le 76ème anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie

Cette commémoration s'est tenue devant un public restreint et dans le strict respect du protocole sanitaire.

 

La cérémonie s'est déroulée selon les traditions et avec sobriété, avec la lecture d'un message de Geneviève Darrieussecq, Ministre des Anciens combattants, une version symphonique du Chant des partisans, la Marseillaise et les habituels dépôts de gerbes: par les élus givrotins, par Sébastien Martin, Président du Grand Chalon et par Jean-Pierre Tisserand , Président de la FNACA givrotine, (Fédération nationale Anciens combattants d'Algérie)

 

Ce moment de recueillement a aussi été l'occasion, pour Sébastien Ragot, Maire de la commune, de rendre hommage aux enfants de Givry morts pour la France, avec une pensée particulière pour les victimes du conflit de 1939 – 1945: Henri Buestel, Jean Leclainche, Marc Simonnet et Georges Bon.

Puis, il a souligné la résonance particulière de cette journée, dans le contexte sécuritaire que nous connaissons, avec l'assassinat de 2 fonctionnaires de police en 15 jours, et a eu une pensée pour l'ensemble des forces de sécurité.

 

Mais il a voulu terminer son intervention sur une note d'espoir, en s'appuyant sur une citation d'André Malraux, qui a été reprise dans le message de Geneviève Darrieusecq : « Un monde sans espoir est un monde irresponsable ».

Il espère donc que la prochaine commémoration, prévue le 18 juin, se déroulera « dans un contexte sanitaire moins contraignant, avec une participation élargie et, comme il est de tradition, le partage d'un verre de Givry, à l'issue de la cérémonie ».

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche