REGIONALES - Julien Gonzalez dénonce l'alliance Platret - Waechter

L'ancienne tête de liste des écologistes indépendants aux élections régionales de Bourgogne (en 2004 et en 2010) et de Bourgogne-Franche-Comté (en 2015) désavoue " ces alliances contre-nature avec des partis productivistes de Gauche et de Droite".

"Suite à l'annonce du ralliement du Mouvement écologiste indépendant (MEI) d'Antoine Waechter à la liste Gilles Platret (LR) et à celui de l'Alliance écologiste indépendante (AEI) de Jean-Marc Governatori à la liste EELV, je me permets en tant qu'ancienne tête de liste des écologistes indépendants aux élections régionales de Bourgogne (en 2004 et en 2010) et de Bourgogne-Franche-Comté (en 2015) de désavouer ces alliances contre-nature avec des partis productivistes de Gauche et de Droite.

L'écologie indépendante s'est toujours présentée comme une alternative aux politiques productivistes de Droite et de Gauche et une remise en question des politiques de croissance économique, je ne vois donc pas comment les écologistes indépendants pourraient être aujourd'hui les alliés d'un parti pseudo-écologiste prônant la croissance verte et le développement durable et encore moins ceux d'un parti ultra-libéral opposé au développement des énergies durables et par ailleurs promoteur de toutes les lois liberticides et sécuritaires adoptées depuis la Présidence de Nicolas Sarkozy.

M. Jean-Marc Governatori a fait le choix de brader l'écologie indépendante contre quelques hypothétiques strapontins d'élus en la diluant dans Europe-Ecologie Les Verts (EELV) l'appendice pseudo-écologiste d'un Parti Socialiste moribond. En Bourgogne-Franche-Comté, les élus EELV ont pourtant soutenu et participé pendant 19 ans à la politique de bétonisation de M. Rebsamen, maire de Dijon et ont soutenu et voté pendant 11 ans les budgets de la majorité régionale de M. Patriat, partisan du financement du circuit de Nevers-Magny-Cours et du TGV Rhin-Rhône. Quant à M. Waechter, dont le Mouvement est quasi-inexistant en Bourgogne-Franche-Comté, il semble bien mal connaître la situation politique dans notre région et notamment l'alliance récente de M. Platret avec la Droite extrême de Dupont-Aignan. M. Waechter ferait mieux d'aller s'occuper de ses géraniums en Alsace plutôt que de s'immiscer dans cette élection régionale en apportant sa caution écologiste à un candidat qui ne méritait vraiment pas de la recevoir.

J'appelle les électeurs écologistes indépendants à ne pas se laisser tromper par ces alliances contre-nature et ces tentatives de récupération par des formations politiciennes pour lesquelles l'écologie n'est qu'un fond de commerce le temps d'une campagne électorale. Pour ma part, en l'état actuel des choses, je n'apporterai mon soutien à aucune des listes en présence aux élections régionales de Bourgogne-Franche-Comté des 20 et 27 juin prochain car aucune d'entre elles n'apporte de réponses sérieuses aux grands enjeux environnementaux de la planète et ne propose une réelle alternative au productivisme et aux politiques de croissance.

Julien GONZALEZ
Candidat écologiste indépendant
à l'élection départementale de Dijon 5 des 20 et 27 juin 2021.
Ancienne tête de liste régionale des
écologistes indépendants aux régionales de
2004, 2010 et 2015.
Ancien conseiller municipal de Varennes-Vauzelles (2008-2013)

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche