Découverte d’un musée et de l’archéologie pour les élèves de 6ème du collège Vivant Denon de Saint Marcel.

Les musées et les sites archéologiques étaient fermés au public depuis des mois, la solution pour le collège Vivant Denon : les faire venir en classe devant les élèves.

La visite prévue pour les élèves de 6ème du collège Vivant Denon à l’écomusée de la Bresse bourguignonne a été annulée pour les raisons sanitaires que nous connaissons, la solution pour Frédéric Scherrer principal du collège était de  ̏déplacer˝ le musée en salle de classe. 

Pour les élèves, c’était une première avec la venue de Dorothée Royot Chargée de la promotion et de l'animation à l’écomusée de la Bresse bourguignonne et de Sébastien Chevrier archéologue à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), pour une présentation et une découverte du patrimoine par un voyage dans le temps.

Encadrée par Isabelle Alvarado assistante pédagogique, une classe se trouvait avec Sébastien Chevrier pour découvrir en quoi consiste l’archéologie et son utilité, pour apprendre comment vivaient les civilisations disparues et pour mieux connaitre notre passé. A l’aide de diapositives, il leur expliqua comment grâce aux fouilles, il était possible de reconstituer à partir de vestiges, de "choses" anciennes enfouies dans les sols, les différents endroits où l’Homme s’est installé et les époques. Pas facile pour des enfants de 6ème de comprendre que, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, les hommes ont laissé des traces de leur passage sur terre et que celles trouvées dans les couches les plus profondes du sol sont généralement les plus anciennes.

photo 2081

L’autre classe, de Daniel Slaby enseignant en histoire géo, était avec Dorothée Royot pour une découverte de l’écomusée de la Bresse et ses objets exposés. Le musée compte environ 33 000 objets, leur expliquait la jeune animatrice. Après la présentation de l’écomusée, c’est une activité ludique et plus interactive avec les différentes pièces provenant du musée que Dorothée avait préparée pour les élèves. Ils devaient faire un travail de groupe sur l’identification, la description des pièces de monnaie, lame de couteau, éléments de poterie, morceaux de vaisselle et autres objets, une véritable enquête sur la datation, sur la provenance, par qui, pour quelle utilisation. Ils ont endossé le rôle d’enquêteur le temps de cette activité et devaient remplir la carte d’identité se rapportant à l’élément entre leurs mains.

Les classes ont ensuite permuté de sorte que tous les élèves puissent bénéficier des deux activités. Avec la réouverture des musées, il sera certainement plus facile pour d’autres enfants de pouvoir profiter des activités proposées par l’écomusée de la Bresse bourguignonne.

 

C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche