La Ferme de Corcelle reprend ses expositions du 12 au 20 juin 2021 avec ̏Ailleurs ˝

La Ferme de Corcelle à Châtenoy-le-Royal, lieu d’expositions bien connu dans la région, ouvre ses portes pour une exposition des œuvres de trois artistes Arlette Pascal, Thierry Eps et Agnès Bonnotte.

La réouverture des musées, des théâtres, des concerts et des salles d’expositions autorisée donne un semblant de retour à la normale. La Ferme de Corcelle à Châtenoy-le-Royal peut ouvrir de nouveau ses portes et faire bénéficier son public d’expositions. Elle présente son nouveau thème intitulé ̏Ailleurs˝  du 12 au 20 juin de 15h00 à 19h00 sauf le lundi et le mardi. 

Trois artistes, Agnès Bonnotte, Arlette Pascal et Thierry Eps réunis par la même passion, la rencontre à la Ferme de Corcelle, le travail dans ce lieu (ateliers, expositions), les affinités et les échanges leur ont donné envie de travailler ensemble sur un projet commun qui allie 3 univers, 3 techniques différentes, 3 regards, 3 sensibilités pour rêver.

Arlette Pascal, peintre et plasticienne : « Je peins, dessine et expérimente toutes sortes de techniques depuis de nombreuses années. Mon atelier est à la Ferme de Corcelle, lieu dédié à la création, aux échanges, à l’apprentissage et à l’ouverture sur l’univers de l’art. Avec le travail que je présente ici j’ai voulu parler de réminiscences, de fragments qui dorment aux confins de ma mémoire. »  ,

Thierry Eps : « Peintre autodidacte, né à Chalon sur Saône, je me passionne très tôt pour le dessin. Ma rencontre avec le peintre pastelliste Lucien Branchard est déterminante, la découverte et la pratique du pastel sec est une évidence. Depuis 30 ans je travaille exclusivement cette technique. En 2020 des cours et stages de pastel sec ont été proposés à la Ferme de Corcelle (Châtenoy-le-Royal). Je participe à de nombreux salons dédiés à ce médium. »

Agnès Bonnotte : « Depuis une dizaine d’années, je fréquente les ateliers et participe aux expositions de La Ferme de Corcelle. J’utilise sur papier des jeux de pigments noyés dans l’eau, de collages, de transparences et de superpositions. Tous ces matériaux se rassemblent d’eux-mêmes pour former une sorte d’ambiance urbaine, un  ̏Ailleurs˝ : alternance du ciel et du bâti, du plein et du vide, de l’horizontalité et de la verticalité. »

Lors de cette exposition, toutes les précautions seront prises : gel hydro alcoolique, distanciation, port du masque obligatoire, limitation du nombre de visiteurs dans les salles.

  C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche