Politique de gauche

Gauche 71 ne rougit pas et affiche ses valeurs face "à la droite et l'extrême droite"

Violaine Gillet, en tête, Gauche 71 avait rendez-vous à Gergy ce samedi. Un moment de convivialité dans cette dernière ligne droite d'avant premier-tour des élections départementales qui se joueront le week-end prochain.

"Notre détermination pour la Saône et Loire est intacte" a lancé de propos liminaires Violaine Gilet, cheffe de file de la Gauche en Saône et Loire. "Nous sommes présents sur 85 % des cantons, et ça ne nous empêchera de piloter le département" ont lancé en choeur un certain nombre de candidats réunis pour l'occasion. 

"On a l'impression que nos candidatures relèvent de l'indécence" dénonce Jérôme Durain, sénateur de Saône et Loire ainsi que Cécile Untermaier, députée, "comme si notre prolet pour le département devait s'effacer face à celui de l'équipe sortante. C'est ça la démocratie ? Les campagnes sont l'occasion de débattre projet contre projet, de parler d'avenir pas du passé et du bilan. Quel est le projet pour la Saône et Loire de demain ?"

Des propos soutenus par Claudette Brunet-Lechenault qui dénonce cet état de fait, "comme si la Gauche était à chaque fois" sur le banc des accusés.

"L'indifférenciation politique est dangereuse"

"La majorité sortante qui agit part l'indifférenciation politique et mélange les sujets, c'est un vrai danger. Je m'en inquiète pour demain", alors que Violaine Gillet ironise sur les "promesses de la fiscalité sur laquelle le Conseil départemental n'a plus aucun levier d'action. Nous avons des valeurs sociales, citoyennes, écologiques à afficher, un projet solidaire et cohérent pour le département. Le département est au coeur de nos vies, et il nous appartient d'entendre les besoins des Saône et Loiriens à chaque étape de la vie". 

Sur les questions des EHPAD et du vieillissement, "le rôle du Conseil Départemental est de permettre un vrai choix. Aujourd'hui, le reste à charge pour un résident d'EHPAD est de 1850 euros/mois, on s'est engagé à baisser ce reste à charge de 150 euros/mois. Voilà des mesures concrètes alors que sous cette majorité la quasi totalité  des budgets des EHPAD sont en déficit ou que les sommes dédiées à la rénovation ont été divisées par 2 en 5 ans" dénonce Violaine Gillet. 

L'ombre du soutien à Gilles Platret par André Accary

"La leçon" faite par André Accary sur le combat à mener face à l'extrême droite n'a pas véritablement plu à Gauche 71. Bien évidemment, les Chalonnais en tête sont montés au crénau, dénonçant le soutien fait par André Accary à la candidature régionale de Gilles Platret, alors même que ce dernier s'est associé avec Debout la France. "Il y a une forme d'indécence dans les comportements" ont dénoncé un certain nombre de candidats, "il y a besoin que la droite clarifie ses positions sur des sujets tel que celui là. Nous affichons nos valeurs, nous n'avons pas de leçon à recevoir au regard de ce qui a été fait par cette majorité".

Un certain nombre de mesures effleurées par Gauche 71

Tous les sujets ont été passés en revue et les candidats de Gauche 71 n'ont pas manqué de dossiers à aborder "pour une Saône et Loire plus solidaire, plus écologique et à la hauteur des exigences sociales et climatiques". Création d'une mutuelle de solidarité, accompagnement des familles pour la restauration scolaire, filet de sécurité avant les 25 ans avec l'accès à l'aide social d'urgence, mettre en place l'écologie au coeur des décisions d'investissement, un accès fort sur le logement, l'accentuation des circuits courts et approcher les 50 % dans les cantines scolaires et les EHPAD, développer le très haut débit.... 

"On nous accuse d'avoir voté 95 % des décisions déparmentales"

Claudette Brunet-Lechenault s'est agacée sur les reproches de voir "des élus de l'opposition qui votent 95% des décisions départementales. Oui, c'est valable dans n'importe quelle collectivité. J'en traduis pour autant qu'un nombre de décisions sur lesquelles les candidats de la majorité sortante fondent leurs candidatures nous reviennent aussi."

Laurent Guillaumé