Chalon sur Saône

Le public de Chalon sur Saône, ravi pour Hoshi

Ils sont venus parfois de loin (Reims, Evian…) pour voir l’étoile montante de la chanson française. 

Son nom de scène signifie étoile en japonais et tout cela ne pouvait qu’être de bon augure. Sa bonne étoile surtout, c’est un talent incontesté ! Mathilde Gerner, auteure, compositrice et interprète, illumine la scène et entraîne dans son sillage la foule qui reprend avec elle, à tue-tête, tous ses titres :  de Ta marinière de son 1er album, qu’elle a interprété pour le plus grand bonheur de son public, jusqu’aux nouvelles compositions de son second disque, Sommeil Levant.

Après avoir vendu plus de 200 000 exemplaires avec Il suffit d’y croire, en 2018, et avoir été nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie Révélation scène en 2020, Hoshi a de nouveau rendez-vous avec le succès grâce à un album qui dégage une énergie folle, malgré parfois des textes sombres car toujours, dans cette obscurité, brille l’espoir. Hoshi nous parle d’elle et c'est ce qui plaît au public ; autre temps fort du concert avec la tant attendue chanson Amour Censure, durant laquelle Hoshi a saisi un drapeau lgbt tendu par des fans assis au 1er rang.

Le 9 juin, à Chalon-sur-Saône, Hoshi montait sur scène pour la 1re fois depuis la réouverture des théâtres et des salles de spectacles ; reporté 3 fois, ce concert, programmé par l’Espace des Arts, Scène nationale en coréalisation avec À Chalon Spectacles, a pu se tenir deux jours de suite avec une jauge fixée à 65% au lieu de 35%, et un couvre-feu repoussé à 23h. Force est de constater, lors de ces soirées, qu’Hoshi touche un très large public de par la force de ses messages et de la très belle énergie qu’elle dégage.

Les personnes photographiées sans masque l'ont été à l'extérieur en respectant les distanciations physiques avec les autres spectateurs. Ce sont des personnes de la même famille qui ont baissé le masque juste le temps de la prise de vue.