Edito

Le jeu dangereux de LREM en Bourgogne-Franche Comté

L'édito du jour sur info-chalon.com

Avouez sa défaite, c'est déjà le gage d'une conscience politique qui doit présider à un grand nombre de décisions !  LREM, Denis Thuriot, François Patriat, visiblement agacés du score cinglant atttribué au parti présidentiel en Bourgogne-Franche Comté avaient dès ce dimanche fait le choix de poursuivre leur combat politique... malgré le 12,7 % obtenu à l'occasion de ce premier tour régional. Une décision qui cache de plus grandes ambitions, celle déjà de jouer un troisième tour. 

Par troisième tour, c'est le fameux tour de l'installation de l'exécutif régional. En fin animal politique, François Patriat fait le pari d'un score analogue à celui de 2015, avec une répartition dans un mouchoir de poche entre les listes portées par Marie-Guite Dufay, julien Odoul et Gilles Platret. L'idée à peine voilée est de servir de bascule afin d'attribuer à tel ou tel candidat une majorité. En refusant tout accord avec LREM, Marie-Guite Dufay est venue contredire nombre de ses détracteurs, qui fustigeaient avant même le premier tour, les accords de second tour... des analyses visiblement à côté de la plaque. 

Reste que cette stratégie de pompier-pyromane peut s'avérer à double tranchant, au risque de pousser la région dans les bras du Rassemblement National. En installant une quadrangulaire dimanche prochain, les jeux sont plus que jamais ouverts en Bourgogne-France Comté et les résultats de ce dimanche pourraient s'avérer bien chamboulés dimanche prochain. 

A suivre évidemment... 

Laurent Guillaumé