Chalon sur Saône

DEPARTEMENTALES - Le Printemps Chalonnais appelle à faire barrage à la droite et à l'extrême-droite

Communiqué de presse du mardi 22 juin 2021

«Le Printemps Chalonnais est honoré de la confiance des électeurs et électrices qui lui ont accordé leur suffrage sur les cantons de Chalon 1, Chalon 3 et Saint-Rémy.


L'abstention record de ce dimanche témoigne de l'urgence à proposer de nouvelles pratiques démocratiques, de nouvelles façons de construire les projets, des politiques avec les citoyen.nes. Nous appelons les électeurs et électrices à se mobiliser dimanche 27 juin pour le second tour des élections départementales.


Nous ne sommes pas propriétaires des voix de nos soutiens, nous faisons pleinement confiance dans l'intelligence des électeurs et électrices de gauche qui se sont porté.es sur nos candidatures, pour faire au second tour le bon choix.


Compte-tenu du contexte, nous candidat·es du Printemps Chalonnais appelons les citoyens, citoyennes à se mobiliser encore plus fortement le 27 juin et à porter leur voix sur la liste la mieux placée pour faire barrage aux listes de la droite conservatrice et à l'extrême droite !


Pour ce qui nous concerne, les résultats positifs obtenus nous encouragent à poursuivre la dynamique que nous avons initiée au cours de cette élection. Aussi, vous pouvez compter sur nous pour à l'avenir être à vos côtés pour accompagner vos projets, à vos côtés pour mener les combats sociaux, à vos côtés pour mener les combats écologiques indispensables pour répondre aux urgences sociales, écologiques et démocratiques.


Une belle aventure commence avec le Printemps Chalonnais. Nous construirons avec vous patiemment et avec énergie l'alternance de gauche dont ont besoin nos quartiers, nos communes, notre agglomération, notre département.


Cette dynamique, nous la partagerons avec l'ensemble des forces progressistes, et en particulier avec nos amis des collectifs mâconnais, montcellien, parodien... qui se reconnaissent dans ce projet politique d'une gauche qui réponde aux enjeux de justice sociale et de transformation écologique.


Pour que vive le Printemps Chalonnais !»