Saône et Loire

Pour Dominique Lotte, "notre volonté c'est de travailler sur la base d'une volonté partagée... de trouver le consensus pas le compromis"

Elu de gauche, le maire de Gueugnon et conseiller départemental du canton avait suscité quelques remous au sein de son camp, choisissant de se rallier à la majorité départementale pilotée par André Accary. Un choix qu'il a réaffirmé à l'occasion de la séance d'installation jeudi matin à Mâcon.

C'est au nom du groupe Saône et Loire Unie que Dominique Lotte a pris la parole jeudi matin, à l'occasion de la séance d'installation du conseil départemental de Saône et Loire. "Chacun a évoqué l'abstention, un drame démocratique pour des élections qui devraient attirés le chaland. On peut tous regretter cette situation. Chacun d'entre nous porte une part de responsabilité. Il nous faut trouver collectivement des solutions" a précisé Dominque Lotte avant de rappeler l'importance du combat à mener "tous les jours" contre le Rassemblement National.

Elections départementale et régionale... "un résultat diamétralement opposé"

Le conseiller départemental de Gueugnon a souligné " un résultat diamétralement opposé. dualité de résultat ? Il y a une démonstration. Ce qui a compté chez les électeurs, c'est un bilan, un projet et des personnalités pour les porter. Chacun doit mesurer les résultats à l'aune de cette analyse. Au travers de ces résultats, l'envie de se dépasser, de regarder les choses avec une focale de l'intérêt territorial. Notre groupe se veut autonome et qui a dit publiquement son choix, c'est une honneteté intellectuelle vis à vis de la population. Cette volonté de dire publiquement les choses. Notre volonté, c'est de travailler sur la base d'une volonté partagée, de s'inscrire dans l'action, de trouver le consensus pas le compromis, en gardant à l'esprit que nous serons libre de notre parole".

Si l'horizon sanitaire s'éclaircit, les nuages restent nombreux. Pour réussir de sortir de cette perspective peu réjouissante, on a l'obligation de moyens et de résulltats. Il nous faudra être volontaire, innovant. L'inclusion des personnes en situation de handicap est une priorité. L'attractivité doit être innovante, renforcée. La santé doit être vue comme une priorité. Redonner le moral, l'envie de porter des projets, s'inscrire dans la vie sociale et citoyenne" à la jeunesse, c'est à nous d'être volontaire et innovant" a conclu Dominique Lotte.

Laurent Guillaumé