Saône et Loire

RENTREE 2021 - Le Conseil Départemental réaffirme ses engagements auprès de la jeunesse de Saône et Loire

Mathilde Chalumeau, Vice-Présidente en charge des collèges pour le Conseil départemental de Saône et Loire est revenue sur l'ensemble des dispositifs qui refont surface après une année COVID.

A l'occasion du point presse de rentrée, la Vice-Présidente en charge des collèges a souligné "la mise à disposition des services du département pour les projets éducatifs et sportifs portés par les établissements". Un message bien entendu pour la nouvelle principale du Collège du Bois des Dames de Saint Germain du Bois. 

Une nouvelle mandature pour le Conseil Départemental des Jeunes

Après sa création en novembre 2019, le Conseil Départemental 2e Edition sera officialisée dans le courant de l'automne. En attendant, les Collégiens seront invités à participer à ce nouvel appel à candidatures pour les élèves de 5e et 4e pour mandat de 2 ans. Au final, ce sont 63 collèges appelés à participer dont 10 collèges privés, 1 lycée militaire et un établissement régional d'enseignement adapté. Le 15 octobre au plus tard, chacun pourra désigner deux élèves représentant leur établissement au sein du conseil départemental. 

Un joli bilan affiché par Mathilde Chalumeau

Le conseil départemental des jeunes sortant peut être fier de ses réalisatins avec par exemple la création d'une bande dessinée et d'un film sur l'abandon et la maltraitance animale, la réalisation d'un film de sensibilisation à la lutte contre l'homophobie et le cyber-harcèlement, la création d'un jeu de société en bois de sensibilisation au tri des déchets et à l'économie circulaire, la réalisation de tutoriels de fabrication de produits écologiques et économiques, la conception d'une randonnée pédestre écologique au Centre Eden, l'organisation d'un challenge "sport et découvertes" inter-collèges... 

Par an, c'est une dotation de 60 000 euros qui est allouée au conseil départemental des jeunes pour la prise en charge de leurs projets. 

La relance de la plateforme de stages de 3e

Depuis 2015, en lien avec l'Education Nationale, c'est une plateforme de mise en relation pour les stages de 3e qui est activée. L'année COVID ayant quelque peu mis à mal le dispositif, la relance sera activée cette année. Ainsi pour la seule année 2020/2021 ce sont 87 stagiaires de 3e qui ont été accueillis au département a souligné Mathilde Chalumeau.

Le Bus de l'Apprentissage reprendra les routes  avec plus d'une trentaine de collèges visités. 

Le transport des élèves en situation de handicap

Même si le département n'a plus en charge le transport scolaire à proprement parler, André Accary a rappelé qu'il gardait la main sur le transport des élèves en situation de handicap. Trois millions d'euros sont mobilisés par le département. A cela viennent s'ajouter les 4 équipements de visio-conférence, installés à domicile ou à l'hôpital ainsi que 2 robots de télé-présence. 

Laurent Guillaumé