Givry

Sortie de la bande dessinée « Léocadie Czyz, héroïne givrotine »

Cette bande dessinée, qui a été réalisée à l'initiative de l'association chalonnaise « Bulles de Bourgogne » raconte comment Léocadie Czyz a œuvré pour éviter que Givry ne connaisse en 1945 les mêmes horreurs qu'Oradour sur Glane.

Sa présentation a eu lieu hier soir dans les locaux de Givry vins, en présence de nombreux élus givrotins, dont le Maire, Sébastien Ragot, de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, de membres de « Bulles de Bourgogne » et des contributeurs au gros travail de recueil de témoignages qui a été réalisé.

 

Une histoire qui s'inscrit pleinement dans celle du village

Et ce n'est pas un hasard si cet ouvrage sort ce week-end, où l'on commémorera le 76ème anniversaire de la libération de Givry.

Pour Sébastien Ragot, Maire de Givry, « Si ce projet est avant tout une affaire personnelle et familiale pour Mireille Richard, fille de Léocadie Czyz, l'histoire s'inscrit pleinement dans l'histoire du village.

C'est entre autres ce qui explique la présence à cette manifestation de quelques membres du Conseil Municipal des jeunes, ce qui permettra de poursuivre dans l'avenir le devoir de mémoire et la défense des valeurs républicaines. »

 

Rien n'aurait été possible, sans les différents témoignages et l'investissement du dessinateur

Puis, comme l'a rappelé, Jean-Pascal Lebrat, Président de l'association, rien n'aurait été possible sans la participation de Mireille Richard, mais aussi de plusieurs givrotins, qui ont apporté leurs témoignages sur cette période sombre de notre histoire.

Mireille Richard, très émue, s'est dite très touchée par cette initiative, et a remercié à plusieurs reprises les auteurs, car pour elle, « ce travail permettra de laisser une trace pérenne de sa mère dans le futur. »

Jean-Pascal Lebrat a lui tenu à remercier Janpi, un dessinateur brangeois, « qui lui a fait confiance et a foncé tête baissée, en mettant au service de ce projet, sa patience, sa sérénité et son talent ». Ce dernier a en effet complètement adhéré à cette idée, qui pour lui « a aussi permis de promouvoir les africains, qui ont participé à la libération de Givry. Ce qui n'est pas un luxe, dans la période troublée dans laquelle nous vivons actuellement ».

 

Un souhait : partager au maximum cette histoire avec les jeunes givrotins

Le Président de « Bulles de Bourgogne » a rappelé que la mission de l'association était d'utiliser la bande dessinée, « qui est une littérature comme les autres », pour promouvoir notre patrimoine, notre région et contribuer au devoir de mémoire.

Il a, dans ce cadre, fait part aux élus présents de son souhait de partager largement cette bande dessinée avec les élèves givrotins. Et pourquoi pas, d'en offrir un exemplaire à chacun d'entre eux, ce qui leur permettrait de comprendre, pourquoi la rue qui mène aux écoles a été baptisée « Léocadie Czyz ».

 

La BD est en vente au prix de 3 euros :

Jean-Pascal Lebrat a précisé que cette BD était fabriquée en circuit court, avec des acteurs locaux, comme le dessinateur Janpi ou l'imprimerie Bezin-Haller à Crissey.

Elle est en vente au prix de 3 euros, dans les librairies chalonnaises « L'antre des bulles » et Develay, les antennes givrotines et chalonnaises de l'Office de Tourisme et bientôt à la Halle ronde givrotine.

Il a aussi rappelé que l'association ne faisait pas de bénéfice, les gains servant à financer la création du prochain ouvrage.

 

La sortie de cette BD sera accompagnée aujourd'hui par le vernissage de l’exposition «Léocadie Czyz»

Il se déroulera dans le prolongement de la commémoration de la libération de Givry, qui débutera à 10h30 au Clos Salomon.

Cette exposition représente un projet artistique et historique original, qui a été mené par l’association « Bulles de Bourgogne», autour du personnage-clé de la libération de Givry. Il s'est traduit par la création d'un parcours mémoriel, composé de 10 panneaux, qui retraçent les grandes étapes de ce moment important de l'histoire du village.