Agglomération chalonnaise

Soleil, mer… Un cocktail potentiellement dangereux pour votre chien

Soleil, mer… Un cocktail potentiellement dangereux pour votre chien

L’été s’annonce, soleil, balades et peut-être la mer… On rêve tous d’un cocktail pareil. Mais nos chiens, eux, craignent le coup de chaleur : il peut leur être fatal. Quant à l’eau salée de la mer, gare aux irritations ! Alors, chaleur = précautions élémentaires pour lui.

Les températures n'attendent pas l'été pour grimper, même à Chalon ! Au même titre que les enfants, nos chiens craignent la chaleur de l’été. Pas seulement le soleil, mais les températures hautes.

Pourquoi ?

Les chiens ne transpirent pas, sauf au niveau des coussinets. Eh oui, le joli toutou n’a pas, comme nous, de glandes sudoripares qui lui permettraient de réguler la température de son corps. Il ne peut l’évacuer qu’en haletant.

Mais lorsque la température extérieure dépasse 35 °C, le halètement ne suffit plus et le chien risque le coup de chaleur.

Certaines races sont davantage exposées que d’autres, notamment ceux à la face aplatie (bulldog, carlin, boxer...), ceux au pelage sombre ou qui souffrent de surpoids et, bien sûr, tous les chiots.

ATTENTION, donc : ne laissez jamais votre chien dans une voiture !

Selon une étude, quand la température extérieure est de 29 °C, celle de votre voiture, même garée à l’ombre et les fenêtres entrouvertes, atteint les 49 °C en un peu plus d’une demi-heure. Imaginez donc la température corporelle de votre chien enfermé : elle atteint 42 °C en 20 à 50 minutes ! Le risque de mortalité est alors de 50 % ! 

« Un risque de décès du chien, sous 48 heures, apparaît dès qu’il est laissé 5 minutes dans une voiture trop chaude en été. »

Comment bien protéger son chien de la chaleur ?

Anticipez la balade de Médor : le matin avant la chaleur, ou le soir, à la fraiche. Il faut éviter les efforts physiques violents sous la chaleur.

Exit la muselière en pleine chaleur : il ne pourrait plus haleter, sa seule façon à lui de se protéger de la chaleur.

Veillez à ce qu’il ait en permanence de l’eau fraiche à disposition.

Enfin, vous pouvez lui poser une serviette mouillée sur le dos, pour le rafraichir en douceur.

S’il présente des signes inquiétants, ne perdez pas de temps, appelez le vétérinaire.

Et la mer, alors ?

Bien sûr, si votre chien aime nager – très bonne activité pour ses articulations – on ne va pas le priver de ce plaisir. Mais rester vigilant : l’eau de mer n’est pas sans danger pour lui.

D’abord, parce qu’il risque d’en avaler un peu trop, soit quand il a chaud, soit lors des baignades. Or, le sel va provoquer un déséquilibre ionique qui peut provoquer diarrhée, hypersalivation, vomissements, et mener à une déshydratation. Donc baignade, oui, mais pas trop longtemps. Et prévoir de l’eau douce à lui proposer souvent.

Ensuite, le contact avec l’eau de mer peut être irritant pour la peau du chien. Le mieux est donc de rincer votre animal à l’eau douce après la baignade, surtout entre les doigts.

Voilà, bonnes vacances à vous et à vos chiens !

Nathalie DUNAND
[email protected]