Sport

Tour de France (17ème étape) - Retour en image sur la victoire de Pogacar

Tour de France (17ème étape) - Retour en image sur la victoire de Pogacar

C’est assurément une maigre consolation pour le Slovène qui, comme on pouvait s’y attendre, n’est pas parvenu à décrocher le maillot jaune. Tout se jouera ce jeudi dans la grande étape pyrénéenne, ou dans le CLM…


On pourrait être tenté d’écrire : «Une étape pyrénéenne pour rien !» Mais c’est trop réducteur. Car même s’il n’est pas parvenu à décrocher Jonas Vingegaard, Pogacar a montré qu’il est bien le seul aujourd’hui à pouvoir faire vaciller le maillot jaune. Jaune comme les bâtons de colle Uhu. Ils sont droits et ils ont bonne réputation… Ils ont une petite pastille verte que l’on peut comparer à Wout Van Aert, tout aussi collant et même plus.    
Sans doute que Pogacar, dans cette première étape pyréenne, qui aura vu beaucoup tenter, mais peu finalement se mettre vraiment en évidence, a eu le sentiment que Vingegaard est comme de la glue. Il colle, encore et toujours.

Toute la question est évidemment de savoir s’il peut continuer de tenir dans la dernière étape pyrénéenne. Car si tel est le cas, le Tour de France 2022 est plié. Sauf à ce que le coureur de la Jumbo Vista s’écroule dans le contre la montre qui arrivera à Rocamadour, une ville toute désignée pour déclarer ou confirmer son amour au maillot jaune. 
En attendant, le mano à mano qui a mené au sommet de Peyragudes a juste offert à Pogacar le plaisir de gagner l’étape. Sa troisième sur ce Tour de France 2022.
Derrière le britannique Geraint Thomas a consolidé sa troisième place et s’est un peu plus rapproché de sa certitude d’être sur le podium. Distancé à Foix, Romain Bardet s’est refait la cerise, avec beaucoup de panache, pour remonter à la sixième place, juste derrière David Gaudu, toujours cinquième au général. Gaudu qui a bénéficié du soutien précieux du Franc Comtois Thibaut Pinot, équipier modèle qui sans doute aurait pu espérer mieux s’il avait joué sa carte personnelle.


Alain BOLLERY
(Photos Agence REUTERS)
 


Le Top 20 de l’étape
1. Tadej Pogacar (SLO/UAE) les 129,7 km en 3 h 25:51.
(moyenne: 38,0 km/h)
2. Jonas Vingegaard (DEN/JUM) à 0 seconde.
3. Brandon McNulty (USA/UAE) 32.
4. Geraint Thomas (GBR/INE) 2:07.
5. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 2:34.
6. Romain Bardet (FRA/DSM) 2:38.
7. David Gaudu (FRA/GFJ) 3:27.
8. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 3:32.
9. Louis Meintjes (RSA/INT) 3:32.
10. Nairo Quintana (COL/ARK) 3:32.
11. Nicholas Schultz (AUS/BIK) 3:38.
12. Enric Mas (ESP/MOV) 3:44.
13. Valentin Madouas (FRA/GFJ) 5:10.
14. Giulio Ciccone (ITA/TRE) 5:20.
15. Bob Jungels (LUX/AG2) 5:23.
16. Luis León Sánchez (ESP/BAH) 6:21.
17. Dylan van Baarle (NED/INE) 6:29.
18. Patrick Konrad (AUT/BOR) 7:17.
19. Jonathan Castroviejo (ESP/INE) 8:22.
20. Dylan Teuns (BEL/BAH) 8:30.
 
Le Top 20 au général
1. Jonas Vingegaard (DEN/Jumbo) 67 h 53:54.
2. Tadej Pogacar (SLO/UAE) à 2:18.
3. Geraint Thomas (GBR/INE) 4:56.
4. Nairo Quintana (COL/ARK) 7:53.
5. David Gaudu (FRA/GFJ) 7:57.
6. Romain Bardet (FRA/DSM) 9:21.
7. Louis Meintjes (RSA/INT) 9:24.
8. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 9:56.
9. Adam Yates (GBR/INE) 14:33.
10. Enric Mas (ESP/MOV) 16:35.
11. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 16:50.
12. Neilson Powless (USA/EF1) 27:07.
13. Valentin Madouas (FRA/GFJ) 27:36.
14. Bob Jungels (LUX/AG2) 31:35.
15. Thomas Pidcock (GBR/INE) 32:23.
16. Luis León Sánchez (ESP/BAH) 36:58.
17. Patrick Konrad (AUT/BOR) 41:26.
18. Thibaut Pinot (FRA/GFJ) 41:50.
19. Sepp Kuss (USA/JUM) 54:22.
20. Dylan Teuns (BEL/BAH) 59:28.