Sport

Tour de France (19e étape) - Une première victoire française d'étape avec Christophe Laporte

Tour de France (19e étape) - Une première victoire française d'étape avec  Christophe Laporte

L’honneur est sauf ! Enfin un coureur français a franchi la ligne d’arrivée en premier, sur la plus belle course du monde. Soyons franc, on aurait aimé que cette victoire soit pour une équipe française et notamment celle de Marc Madiot dont les coureurs n’ont pas ménagé leurs efforts depuis le départ au Danemark. Et en ce sens, il convient de saluer leur détermination, même si elle n’a pas été récompensée à souhait. Mais il ne faut pas faire la fine bouche avec la 4ème place au général de David Gaudu.
Pas faire la fine bouche, non plus, avec un T hibaut Pinot qui a vaincu ses vieux démons. Oui il n’a pas gagné d’étape. Et alors ? Il n’y a que 21 bouquets à distribuer et les prétendants sont nombreux.

Finalement il y a une forme de logique à ce que la seule victoire française – pour l’instant – a été décrochée par un coureur de la Jumbo Visma qui a écrasé le Tour par sa domination, qui a broyé les prétentions de ses adversaires, qui a eu raison de l’envie et du panache de Pogacar.
La victoire de Christophe Laporte c’est aussi la victoire d’un esprit d’équipe et une vraie récompense pour un coureur qui a beaucoup donne pour les autres et pour ses leaders…
Les Jumbo Visma ont été des cannibales sur de Tour de France 2022. Maillot jaune, maillot vert, maillot à pois et sans doute encore une possible victoire sur le contre la montre de Rocamadour ce samedi 23 juillet.
Finalement en cette veille du dernier week-end, avec la plus belle avenue du monde en perspective, tout le monde est content. Vingegaard restera comme un très beau vainqueur, solide et plein de vista. Van Aert a fait briller les yeux de tous les observateurs. Pogacar a mis son panache en relief et la France a sa victoire. Que demander de plus ? Un Français qui gagne le Tour ? Oui on en rêve, mais nous avons mangé notre pain blanc avec Bernard Hinault et Laurent Fignon. Aujourd’hui on n’est pas au pain noir. On s’approche du blanc, mais ce n’est pas encore la brioche des rois.


Alain BOLLERY
(Photos Agence REUTERS)

Le Top 20 de l’étape
1. Christophe Laporte (FRA/JUM) les 188,3 km en 3 h 52:04.
2. Jasper Philipsen (BEL/ALP) à 1 seconde.
3. Alberto Dainese (ITA/DSM) 1.
4. Florian Sénéchal (FRA/QST) 1.
5. Tadej Pogacar (SLO/UAE) 1.
6. Amaury Capiot (BEL/ARK) 1.
7. Dylan Groenewegen (NED/BIK) 1.
8. Hugo Hofstetter (FRA/ARK) 1.
9. Luka Mezgec (SLO/BIK) 1.
10. Caleb Ewan (AUS/LOT) 1.
11. Alberto Bettiol (ITA/EF1) 1.
12. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 6.
13. Jonas Vingegaard (DEN/JUM) 6.
14. Geraint Thomas (GBR/INE) 6.
15. Alexander Kristoff (NOR/INT) 6.
16. David Gaudu (FRA/GFJ) 6.
17. Yves Lampaert (BEL/QST) 6.
18. Fred Wright (GBR/BAH) 6.
19. Simone Velasco (ITA/AST) 6.
20. Andrea Pasqualon (ITA/INT) 6.
 
Le Top 20 au général
1. Jonas Vingegaard (DEN/Jumbo) 75 h 45:44.
2. Tadej Pogacar (SLO/UAE) à 3:21.
3. Geraint Thomas (GBR/INE) 8:00.
4. David Gaudu (FRA/GFJ) 11:05.
5. Nairo Quintana (COL/ARK) 13:35.
6. Louis Meintjes (RSA/INT) 13:43.
7. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 14:10.
8. Romain Bardet (FRA/DSM) 16:11.
9. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 20:24.
10. Adam Yates (GBR/INE) 20:32.
11. Valentin Madouas (FRA/GFJ) 33:42.
12. Bob Jungels (LUX/AG2) 42:42.
13. Neilson Powless (USA/EF1) 45:17.
14. Thibaut Pinot (FRA/GFJ) 46:28.
15. Luis León Sánchez (ESP/BAH) 47:22.
16. Patrick Konrad (AUT/BOR) 51:53.
17. Thomas Pidcock (GBR/INE) 54:47.
18. Sepp Kuss (USA/JUM) 58:50.
19. Dylan Teuns (BEL/BAH) 1 h 08:21.
20. Brandon McNulty (USA/UAE) 1 h 26:00.