Agglomération chalonnaise

Le maire de Cheilly-les-Maranges agressé et menacé de mort

Le maire de Cheilly-les-Maranges, Marc Labulle, a été pris à partie par 3 individus devant son domicile et menacé de mort. Une plainte a été déposée. L'Association des maires ruraux de Saône et Loire a adressé son soutien.

Soutien à notre collègue Marc LABULLE
Maire de Cheilly-les-Maranges, agressé dans l’exercice de ses fonctions

Par un communiqué de presse du 14 Août dernier, notre association s’inquiétait de plusieurs agressions survenues pendant l’été auprès d’élus municipaux, en France et dans notre Région.

Aujourd’hui, c’est notre collègue Marc LABULLE, Maire de Cheilly-les- Maranges, qui fait les frais de la montée des incivilités et des agressions verbales et physiques à l’égard des élus.
Ce Mercredi 2 Septembre, notre collègue est intervenu auprès de travailleurs saisonniers qui avaient pénétré par effraction dans des locaux sportifs municipaux pour en utiliser les douches. En dépît de son avertissement auprès des auteurs de cette effraction, celle-ci a été renouvelée dans les mêmes locaux le 3 Septembre au soir avec de nouvelles dégradations...une nouvelle intervention du Maire, mesurée, sans recours à un langage agressif, a été faîte auprès des auteurs de l’effraction.

Pour finir, c’est un groupe de 6 personnes qui est venu manifester devant le domicile du Maire, l’insultant et le menaçant, et lui reprochant d’exercer son rôle d’officier de police judiciaire. Notre collègue, expérimenté, a fait preuve de retenue, il reste que cette affaire extrêmement grave, nous alerte à nouveau sur le statut des Maires confrontés à la délinquance.

Dans une lettre adressée il y a quelques jours au nouveau Préfet de Saône-et-Loire, Monsieur Julien CHARLES, et que nous rendons publique aujourd’hui, l’UMCR 71 a demandé très clairement qu’une véritable action s’engage pour assurer le respect des élus, avec tout l’appui nécessaire de la part des forces de l’ordre et de la justice.

Nous apportons notre entier soutien à notre collègue Marc LABULLE et attendons des mesures concrètes dans le suivi de cette affaire.

J.F. FARENC et le Bureau de l’U.M.C.R.71

 

lire l'article sur France 3 Bourgogne

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche