Bourgogne

Le maire de Dijon appelle au calme ce lundi soir après de violents affrontements dans le quartier des Grésilles

“Il n’y aura pas d’attaque de Tchétchènes ce soir”, a encore assuré François Rebsamen. “Ce soir la police est en nombre, ils ont reçu des renforts et pourront assurer la sécurité du quartier s’il y en avait besoin. Ce n’est pas à des jeunes de le faire, c’est à la police nationale.”

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche