Bresse Chalonnaise

MUNICIPALES - Alain Rousselot-Pailley démissionne de son poste de maire de Châtenoy-en-Bresse

Candidat aux municipales à Chalon-sur-Saône, Alain Rousselot-Pailley a pris la parole ce dimanche pour annoncer publiquement sa démission de son poste de maire de Châtenoy-en-Bresse. Plus de détails avec Info Chalon.

À un peu moins de 3 mois des mois des municipales, Alain Rousselot-Pailley, chef de file de la liste Ensemble Chalon et candidat investi par La République En Marche (LREM) dans la bataille pour la mairie de Chalon-sur-Saône, depuis le 1er juillet dernier, a choisi ce dimanche pour présenter sa démission au poste de maire de Châtenoy-en-Bresse :


«Candidat tête de liste pour Ensemble Chalon soutenu par le République En Marche, j’ai démissionné de ma fonction de Maire de Chatenoy en Bresse après avoir terminé avec l’équipe qui m’a accompagné durant les 6 dernières années, les projets majeurs engagés dans la mandature. Je tiens à remercier tous les élus municipaux qui m’ont suivi et fait confiance, durant 12 années passées au service de la collectivité en qualité de Maire.


Ma démission a été acceptée par Monsieur le Préfet et devient effective depuis le 3 janvier 2020. Cette clarification concernant mon seul mandat électif à responsabilité me permettra de me consacrer pleinement à la constitution d’une liste qui rassemble et qui ressemble aux valeurs de notre ville de Chalon Sur Saône afin de proposer un projet progressiste et alternatif à la majorité municipale.


Je précise que cette démission fait suite à celle que j’ai remise au Président du Grand Chalon en septembre 2019 concernant le bureau communautaire et ma délégation à la préparation du PLUI.


Avec Ensemble Chalon, il nous revient désormais la responsabilité d’écrire une nouvelle page d’histoire pour la ville que nous aimons.


Nous adressons nos vœux d’espérance et de fraternité aux Chalonnaises et aux Chalonnais, et mes vœux affectueux aux habitants de Chatenoy en Bresse.

 

Alain Rousselot Pailley »

Présentée en premier lieu au préfét de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton, et exécutive depuis vendredi 3 janvier, cette annonce publique de sa démission au poste de maire fait suite à celle du poste de conseiller communautaire délégué à la préparation du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUI) et membre du bureau du Grand Chalon, en septembre dernier. Il reste simple conseiller communautaire sans délégation.


Son successeur, Georges Frost, actuellement 1er adjoint, assurera a priori la fonction de maire jusqu'aux élections municipales dans la commune. Le candidat de la majorité présidentielle conserve un poste de conseiller municipal de Châtenoy-en-Bresse.


«Georges est un adjoint fidèle, loyal et dévoué», dira à son sujet, Alain Rousselot-Pailley.


«Pour les élections, mon exécutif repart avec une liste et la tête de liste sera communiquée par l'équipe au moment choisi», nous explique le candidat, déclarant que celle-ci est «en cours de finalisation».

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche