Médias

La fameuse carte du déconfinement à peine publiée... déjà pointée du doigt !

Que le quart Est de l'Hexagone soit classé rouge, aucune surprise à vrai dire et cela d'autant plus à 10 jours de la première phase de déconfinement. Un classement en vert dans ces régions les plus touchées aurait été un désavoeu cinglant à toutes les mesures de confinement qui ont déjà du mal à êtres respectées. Alors disons-le franchement... heureusement que toute cette partie allant de Paris à Strasbourg en passant par le Nord et la Bourgogne-Franche Comté soit classée rouge ce jeudi soir et d'autant plus à la veille du week-end du 1er mai. 

Pour autant, déjà des voix s'élèvent contre cette carte, laissant apparaître une troisième couleur qui n'était ni annoncée ni attendue. L'orange a fait son apparition en l'espace de quelques jours, créant à nouveau une forme d'ambiguité dans le message gouvernemental. Le codage binaire d'un certain nombre d'entre nous aurait suffi à se contenter des deux couleurs initialement proposée. 

Autre sujet de frictions, c'est bien sûr le classement d'un certain nombre de départements qui luttent pour essayer de sauver leurs saisons touristiques. Alors voir leurs départements classés rouges au beau milieu d'un ilot vert rajoute du discrédit à l'ambiance déjà pesante. Dès ce jeudi soir, les présidents de Haute-Corse, du Lot... ont pointé ce classement, considérant qu'il était complètement faussé. De quoi rajouter du poids à cette ambiance. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche