Chalon sur Saône

La sinistre besogne d'Alzheimer percée à jour par l'oeil inquisiteur d'Emmanuèle Duclot-Haillot

« Les rendez-vous du Carmel », siège au n°16 de la rue de la Motte à Chalon-sur-Saône, d’expositions accordant leurs faveurs aux arts plastiques et à l’art contemporain, déroulent en ce moment le tapis rouge à Emmanuèle Duclos-Haillot. Le fruit de ses cogitations repose sur la problématique de la maladie d’Alzheimer, sujet épineux s’il en est !

Poétiquement, les yeux dans les yeux de l’altération passive

« Songe d’une nuit venteuse », telle est la dénomination mi-figue, mi-raisin de cette expo, afin de, le cas échéant, ne plus regarder par le petit bout de la lorgnette. Emmanuèle n’a pas ici donné un blanc-seing à l’art conceptuel, mais plutôt convoqué le lyrisme, façon de conjurer le mauvais sort par le truchement de l’allégorie. Six tableaux traduisent sa pensée, qui sont autant de manières d’aborder les fondements de sa quête. Il y a par exemple une immense fresque très féminisée, aux corps brillant par leur incomplétude.

Egalement des vidéos, comme pour accélérer le rythme cardiaque, ou brouiller les cartes. Car cette fichue maladie neuro-dégénérative est sujette à caution. Par conséquent, la visualisation des travaux d’Emmanuèle embarque le citoyen lambda dans un monde protéiforme, où les tenants et les aboutissants peuvent apparaître comme indistincts, conformément aux manques inscrivant en pointillé l’hypothétique devenir. Chacun se fera sa propre opinion sur quelque chose d’impalpable lorsque ce n’est pas franchement figuratif, sans risquer de se trouver hors-jeu. Cette espèce de clair-obscur illustre la détresse ressentie dans le camp des gens bien portants, et dans celui des personnes encore suffisamment lucides pour noter le déficit évolutif qui est le leur…Emmanuèle évoque une exposition « aux propositions altérées et éthérées ». Une élaboration lourde de sens, la quadrature du cercle…

 

Tous les jours, ou presque, pour s’imprégner de ses propriétés

L’expo est accessible quotidiennement (le mardi excepté) de 14h à 18h, jusqu’au dimanche 15 décembre. L’entrée est libre.  

                                                                                                                 Michel Poiriault

                                                                                                                [email protected]    

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche