Chalon sur Saône

Et si vous plongiez dans l'histoire du Palais de justice de Chalon sur saône ?

Dominique Fenogli, magistrat, a écrit un récit très vivant de l’histoire du palais de justice de Chalon, qui nous fait voyager dans le temps au gré des évolutions sociales et de la vie politique. Un livre à commander.

« En matière pénale, la répression battait son plein au rythme des événements politiques. » Nous sommes à Chalon-sur-Saône, au 14ème siècle. A partir de 1360, des bandes composées pour l’essentiel d’anciens soldats licenciés des armées royales durant les périodes de paix de la guerre de Cent Ans vinrent s’établir en Bourgogne, répandant la terreur. L’autorité judiciaire condamnait ceux qui lui arrivaient entre les mains à toutes les peines conduisant à la mort. Lorsque ces pillards sanguinaires remirent le couvert en 1435, la justice se fit plus virulente : liés par deux ou par trois ces bandits étaient jetés dans la Saône. Les temps ont changé, l’institution judiciaire aussi.

Un récit composé de plein d’histoires qui font l’histoire

Dominique Fenogli, ancien substitut du procureur de la République de Chalon-sur-Saône, a mis à profit ses deux années passées dans notre juridiction pour s’atteler à un travail de recherches et retracer l’histoire du palais de justice, de 560 à aujourd’hui. Il en fait un récit vivant qui nous fait voyager à travers l’histoire de la ville au gré des changements politiques et sociaux. L’ouvrage est porté par l’Académie de Mâcon. Le bon de commande ci-dessous vous propose de procéder par chèque, mais aussi directement sur le site de l’Académie (dans la boutique, lien ci-dessous) ou par virement.

A quelle époque les avocats offraient-ils dragées et confitures aux juges ?

Comment la justice ecclésiastique et la justice séculière se répartissaient-elles leurs pouvoirs respectifs ? A quoi servait l’anneau de salut scellé sur les murs extérieurs des églises ?
Saviez-vous qu’à une époque (et laquelle ?) les plaideurs (nos avocats) pour influencer la décision d’un juge, ou bien parce qu’ils en étaient satisfaits lui offraient des dragées ou confitures, produits rares et chers ? C’était une coutume, elle devint une obligation puis cette sorte de rémunération fut supprimée (en quelle année ?).
Sous la Restauration l’institution judiciaire chalonnaise s’est installée dans l’ancien couvent des Carmes (aujourd’hui c’est l’Hôtel de Ville, et la bibliothèque municipale, à l’étroit dans la chapelle du couvent, mais dans de magnifiques murs). Beaucoup de chalonnais ont connu l’ancienne prison, accolée au palais.

Embrasser la vie quotidienne à travers les règles qui l’encadre

L’histoire du palais de justice de Chalon, telle que Dominique Fenogli la raconte, est une des meilleures façons d’embrasser la vie des chalonnais (mais pas seulement, car les questions territoriales sont mouvantes), tant sur le plan de la vie quotidienne que sur le plan politique, ainsi que religieux. Les enjeux institutionnels et de pouvoirs sans cesse redistribués participent aux déplacements des lieux dans lesquels la justice était rendue, jusqu’à l’installation durable, rue Emiland Menand, d’un tribunal encore transformé et agrandi il y a seulement quelques années.

La terrible affaire Vaux et Petit

Le droit est aussi un outil au service de l’ordre social, à ce titre il reste une porte d’entrée principale sur tout ce qui concerne les questions sociales. Il n’est pas possible de réfléchir sainement les questions contemporaines en ignorant leurs racines. Le livre de Dominique Fenogli, illustré de photos, se clôt sur des récits d’affaires célèbres, dont le procès Vaux et Petit qui enverra ces deux hommes au bagne en Guyane, « un drame judiciaire » écrit l’auteur, « l'exemple désastreux du dysfonctionnement d'une justice aux ordres du pouvoir politique ».

Florence Saint-Arroman

On peut commander ce livre directement ici : https://academiedemacon.fr/boutique/produit/histoire-du-palais-de-justice-de-chalon-sur-saone-590-2019/

Sur la reconstitution du procès d’Emiland Menand : https://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2018/09/15/39400/tribunal-de-chalon-la-reconstitution-du-proces-emiland-menand-a-fait-le-plein/

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche