Chalon sur Saône

Concert de Noël du Rotary Chalon Saint-Vincent : un succès pour soutenir les jeunes malades du centre hospitalier

La chorale Do Mi Sol a animé samedi soir à Fontaines le concert de Noël du Rotary Chalon Saint-Vincent.

Le Père Noël s’est attardé samedi soir à la salle Saint-Hilaire, à Fontaines, où se déroulait, cette année, le traditionnel concert de Noël du rotary-club Chalon Saint-Vincent. Après avoir distribué à l’entrée, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands, des papillotes aux visiteurs venus en nombre, le vénérable bonhomme à la barbe blanche et au manteau rouge a pris tout son temps pour écouter la chorale Do Mi Sol, venue de Châtenoy-le-Royal. Le Père Noël n’est en effet parti qu’après l’entracte. Confiant en substance, avant son départ, à Info Chalon qu’il serait bien resté jusqu’à la fin, s’il n’avait pas eu un planning aussi chargé en cette mi-décembre.


Est-ce parce que le concert était donné pour une bonne cause, en l’occurrence celle des enfants du service de pédiatrie du centre hospitalier William-Morey de Chalon, toujours est-il que les chanteurs châtenoyens, dirigés par Isabelle Laval et Valérie Simonet, ont mis tout leur cœur pour satisfaire le public, parmi lequel on reconnaissait Jean-Jacques Boyer, sous-préfet de Chalon, Jean-Claude Gress, maire de Fontaines, ainsi que plusieurs élus fontenois, sans oublier Danielle Charles, présidente de l’association « Ecoute et Soutien des enfants hospitalisés ».


La tendresse en fil conducteur


Durant deux heures les jeunes de Do Mi Kids et les adultes de Do Mi Sol ont chanté avec pour fil conducteur la tendresse. La tendresse, dont on a tant besoin en ces temps difficiles, comme n’a pas manqué de le souligner Hervé Bossut, le soliste de l’ensemble. La tendresse qui était le thème de deux chansons inscrites au programme de la soirée avec tout simplement La tendresse interprété par l’inoubliable Bourvil et également J’en appelle à la tendresse, un succès de Michèle Torr.

Une prestation qui a été appréciée par les spectateurs, lesquels ont eu tout loisir de réécouter plusieurs tubes d’hier et d’avant-hier, comme Kilimandjaro de Pascal Danel, L’envie d’aimer de Daniel Levi, La Maritza  de Sylvie Vartan et Un peu plus près des étoiles de Gold, sans oublier Laissons entrer le soleil de Julien Clerc ou encore Ça va pas changer le monde de Joe Dassin.

Calendrier oblige, le concert s’est achevé par un noël russe et a été l’occasion pour les spectateurs, entraînés par l’enthousiaste Lucjan Kirszling à l’accordéon, de communier avec les chanteurs pendant de longues minutes.

Samedi soir, le président Christian Verchère et toute son équipe avaient le sourire : l’édition 2019 du concert de Noël est un grand millésime, comme pourraient le dire les vignerons de la Côte chalonnaise voisine. 
C
onviée à prendre la parole en préambule à ce rendez-vous musical, la présidente Danielle Charles avait indiqué que les bénéfices serviraient au financement du projet d’animations (hip hop, dessin, peinture...) destinées aux enfants qui restent à l’hôpital durant le week-end. Un projet qui après la réussite du concert paraît être en bonne voie...

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche