Chalon sur Saône

Une visite du secrétaire d'État à Chalon-sur-Saône sous tension

Hier, le secrétaire d'État, Laurent Nuñez, de passage à Chalon-sur-Saône, était venu soutenir Alain Rousselot-Pailley, chef de file de la liste Ensemble Chalon. Bunkerisé le temps de la rencontre, le secteur avoisinant le local de permanence du candidat baignait dans une certaine tension. Plus de détails avec Info Chalon.

Hier soir, la visite du local de permanence d'Ensemble Chalon par le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez, prévue à l'agenda de ce dernier, pour 20 heures, venu soutenir le candidat aux municipales investi par La République en Marche, Alain Rousselot-Pailley, n'est pas passée inaperçue.


Comme dans tout déplacement de personnalité de haut rang, la venue du secrétaire d'État s'accompagnait d'un important dispositif de sécurité dont une 50aine de CRS.


Ainsi, tous les accès pouvant mener au local étaient sécurisés et faisaient l'objet d'un filtrage à chaque entrée dans le périmètre de sécurité.


À savoir, la Rue aux Fèvres, le Passage Marcilly, la Rue des Cloutiers, la Rue de l'Ancien Collège, la Rue des Poulets, la Rue de l'Évêché et la Place Saint-Vincent.


En face, 80 membres de l'Intersyndicale et Gilets Jaunes, tous opposés à la réforme des retraites, répartis entre divers points de passage menant à la permanence, tentaient de pénétrer dans le secteur bunkérisé le temps de la rencontre.


Certains manifestants, munis de pancartes à l'effigie de victimes de violence policières, scandaient des slogans hostiles à la politique gouvernementale, appelant notamment au retrait du projet de passage à un mode de calcul des retraites par points.


Une bunkérisation mal vécue par certains commerçants de la Rue aux Fèvres. Si certains ont dû fermer faute de clients, ceux qui maintenaient leurs activités, ont vu leur chiffre d'affaires baisser drastiquement.


Une fois, la rencontre de Laurent Nuñez avec le candidat terminée et le dispositif de sécurité levé, vers 21 heures 30, la rue a rapidement retrouvé son calme permettant aux riverains et aux promeneurs de circuler.


Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez, en visite ce vendredi à Besançon, dans le quartier Planoise.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche